France-Un magistrat à la tête de la lutte contre l'argent sale

le
1

PARIS, 5 août (Reuters) - Un magistrat remplace un inspecteur des finances à la tête du service français de lutte contre la fraude et le blanchiment de l'argent sale, Tracfin, qui fête cette année ses 25 ans. Le ministre des Finances, Michel Sapin, a annoncé mercredi la nomination, avec effet immédiat, de Bruno Dalles à la direction de Tracfin. Celui-ci succède à Jean-Baptiste Carpentier, qui dirigeait ce service depuis 2008 et prend la tête de la Délégation interministérielle à l'intelligence économique. Bruno Dalles était procureur de la République de Melun depuis 2010. Il a aussi dirigé le bureau de lutte contre la criminalité organisée, le terrorisme et le blanchiment au ministère de la Justice, et le Service national de douane judiciaire au ministère des Finances. Issu de l'Ecole nationale de la magistrature, Jean-Baptiste Carpentier a également eu une longue carrière de magistrat, avant d'être nommé inspecteur des finances en 2003. Il a rejoint la direction du Trésor en 1995, d'abord comme chargé de mission au secrétariat général du comité interministériel de restructuration industrielle, puis à l'inspection générale des finances. Tracfin a désormais un rôle stratégique en matière de lutte contre le financement du terrorisme. (Emmanuel Jarry, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M940878 le mercredi 5 aout 2015 à 15:31

    Cahuzac voire Thévenoux semblent être des exemples de l'esprit socialiste