France-Un incendiaire de forêts multirécidiviste écroué

le
0
 (Actualisé avec mise en examen) 
    MARSEILLE, 11 août (Reuters) - Un incendiaire présumé a été 
mis en examen et écroué vendredi pour avoir provoqué plusieurs 
départs de feu dans les Bouches-du-Rhône, a-t-on appris de 
source judiciaire. 
    Agé de 19 ans, l'homme a reconnu sa participation à près 
d'une dizaine de feux qui, de fin mai à fin juin, ont détruit 
plus d'une centaine d'hectares et une dizaine de véhicules sur 
les communes d'Istres et de Fos-sur-Mer. 
    Il a été mis en examen notamment pour "destruction par 
incendie de bois et de forêt" susceptible de " créer un dommage 
irréversible à l'environnement" et incarcéré à la maison d'arrêt 
de Luynes, près d'Aix-en-Provence. 
    Il encourt une peine de quinze ans de réclusion criminelle. 
    Les pompiers ont appelé à la plus grande prudence dans le 
sud de la France et en Corse en raison d'un risque "très sévère" 
d'incendies liés à une très forte sécheresse et aux vents 
violents.  
    Dans les Bouches-du-Rhône, la préfecture a interdit vendredi 
l'accès aux 24 massifs forestiers des Bouches-du-Rhône. 
    En Haute-Corse, où le risque d'incendie a été qualifié 
vendredi d'exceptionnel par la préfecture du département, un feu 
s'est déclaré durant la nuit dans le Cap corse et aurait déjà 
parcouru environ 300 hectares sur les communes d'Ogliastro et 
d'Olcani. Une cinquantaine de personnes ont été évacuées. 
    Le sud de la France a été durement touché cet été par les 
incendies qui ont détruit plusieurs milliers d'hectares, 
notamment en juillet dans les espaces naturels du littoral 
varois. 
    Le ministère de la Transition écologique et solidaire a 
annoncé jeudi le déblocage de 165.000 euros pour renforcer la 
prévention des incendies et la préservation de la biodiversité 
des sites brûlés. 
    "Face aux conséquences des incendies pour la biodiversité, 
les paysages et l'économie de ces territoires, nous allons 
mobiliser des moyens nouveaux pour permettre à ces sites de 
faire face à cette catastrophe, et à leur biodiversité 
exceptionnelle de se reconstituer", a précisé dans un communiqué 
le ministre Nicolas Hulot. 
 
 (Jean-François Rosnoblet, édité par Yves Clarisse) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant