France-Un "frondeur" du PS appelle à censurer le gouvernement

le
2
    PARIS, 11 mai (Reuters) - Le chef de file des "frondeurs" 
socialistes, Christian Paul, a lancé mercredi un appel au 
rassemblement des élus de gauche sur une motion de censure 
contre le gouvernement et le projet de loi Travail mais dit 
qu'il ne voterait pas la motion de la droite. 
    "Nous travaillons à rassembler des députés et je les appelle 
à être très nombreux (...) pour qu'il y ait en effet une motion 
des gauches", a-t-il déclaré à Europe 1. 
    "Je pense qu'à situation exceptionnelle, et elle a été créée 
hier, il faut une réponse exceptionnelle", a-t-il ajouté. 
    Il faisait allusion à la décision du Premier ministre, 
Manuel Valls, d'engager la responsabilité du gouvernement sur le 
projet de loi réformant le marché du travail, faute d'avoir pu 
convaincre la quarantaine de contestataires du PS de le voter. 
    Cette procédure exceptionnelle prévue par l'article 49-3 de 
la Constitution permet à un texte d'être réputé adopté s'il 
n'est pas sanctionné par une motion de censure. 
    Christian Paul a dénoncé une "double violence", contre la 
société avec ce projet de loi travail contesté par une partie de 
la gauche et des syndicats et contre la démocratie avec le 
recours au 49-3, "qui est l'arme des faibles". 
    Le chef de file du groupe Front de Gauche, le député 
communiste André Chassaigne, et l'écologiste Noël Mamère ont 
déclaré hier que leurs amis politiques réfléchissaient à une 
motion de censure de gauche avec des élus socialistes. 
    Pour déposer une motion de censure, il faut au moins 58 
députés signataires. 
    A droite, le groupe Les Républicains en association et celui 
de l'UDI (centriste) ont déposé leur propre motion de censure, 
qui sera soumise jeudi au vote. 
    Pour qu'une motion de censure soit votée, ce qui aboutit au 
renversement du gouvernement mais n'est arrivé qu'une fois sous 
la Ve République, en 1962, il faut 289 voix. 
    Christian Paul a cependant dit ne pas avoir envie de 
"joindre (sa) voix" à celles de la droite. "Il n'y a pas 289 
députés qui soient prêt à voter ensemble", a-t-il dit. 
    "Nous allons rechercher une façon de rassembler la gauche", 
a-t-il ajouté. "Ça permettrait en effet au président de la 
République de considérer que ce gouvernement a beaucoup divisé 
la gauche, s'est éloigné des Français et qu'il est temps d'en 
changer."  
    La ministre du Travail, Myriam El Khomri, a pour sa part 
déclaré à France Info ne pas concevoir que des députés PS 
puissent "dérouler le tapis rouge" à la droite en votant une 
motion de censure.  
 
 (Emmanuel Jarry, édité par Yves Clarisse) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • phili646 il y a 7 mois

    Ces députés dit "frondeurs" sont pour moi l'honneur de la gauche. Contrairement à Hollande ils n'ont pas été élus pour faire exactement le contraire de qui avait annoncé en 2012.J'en veux pour preuve l'inversion de la hiérarchie des normes qui se trouvait dans le programme de Sarkozy !!!

  • phili646 il y a 7 mois

    Madame El Komeri oubli un peu facile que c'est le texte de loi qui déroule le tapis rouge à la droite et au Medef !!!