France-Un enfant enlevé par ses parents en danger de mort

le
1

(Actualisé avec interpol) RENNES, 29 août (Reuters) - La police française recherche un enfant de cinq ans qui serait en danger de mort faute de soins après avoir été enlevé jeudi par ses parents dans un hôpital de Southampton (Royaume-Uni) et Interpol a diffusé une alerte mondiale. "S'il vous plaît, aidez-nous à trouver Ashya King et sa famille", peut-on lire dans un tweet de la police du Hampshire accompagné de la photo de l'enfant relayée partout en France. Les enquêteurs pensent que la famille est membre des Témoins de Jéhovah, qui refusent certains soins, dont les transfusions, pour des raisons médicales. "Selon les renseignements que l'on a, la famille appartient aux témoins de Jéhovah, ce qui entraîne une problématique particulière à l'égard des soins", a expliqué le procureur de la République de Cherbourg, Eric Bouillard, à Reuters. "Leur enfant est dans un état de santé critique qui nécessite dans les heures qui viennent des soins urgents sans lesquels son pronostic vital est engagé", a-t-il ajouté. "Il est atteint d'une tumeur au cerveau qui demande une assistance médicale technique avec un appareil adapté." Les parents d'Ashya King, âgés de 51 et 45 ans, ont enlevé jeudi leur enfant hospitalisé dans un établissement de Southampton, précise la police locale sur son site. Ils ont ensuite embarqué avec les six frères et soeurs d'Ashya, âgés de 3 à 22 ans, à bord d'un ferry à destination de Cherbourg, dans le nord-ouest de la France, où ils sont arrivés dans la soirée de jeudi. "L'enfant est très certainement dans un fauteuil roulant ou dans une poussette et ne peut ni communiquer ni bouger", précise le site de la police du Hampshire. "Nous menons des recherches actives tous azimuts pour retrouver cette famille composée de deux parents de type européen et sept enfants âgés de 3 à 22", a souligné Eric Bouillard. Les enquêteurs recherchent un monospace gris immatriculé en Grande-Bretagne. La famille circule à bord d'un véhicule Hyundai 1800 Style CRDI de couleur grise immatriculé KP60 HWK, précise Interpol dans sa notice jaune (avis de recherche d'une personne disparue) diffusée à ses 190 pays membres. Le porte-parole du ministère français de l'Intérieur, Pierre-Henry Brandet, a indiqué sur i>Télé que la France pourrait être seulement un pays de transit pour la famille. Interpol a précisé dans la soirée avoir diffusé une alerte mondiale à la demande des autorités britanniques. (Pierre-Henri Allain, avec Gérard Bon, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • t.funny le vendredi 29 aout 2014 à 18:22

    l'acharnement thérapeutique ... peuvent ils le sauver ou plutôt lui permettre de souffrir plus longtemps ?