France-Un complice présumé du djihadiste Kassim mis en examen

le
0
    PARIS, 19 novembre (Reuters) - Un adolescent de 17 ans 
d'origine belge, soupçonné d'être un complice du djihadiste 
Rachid Kassim par le biais de la messagerie chiffrée Telegram, a 
été mis en examen et écroué, a-t-on appris samedi de source 
judiciaire. 
    Les enquêteurs soupçonnent le jeune homme, interpellé mardi 
à Rennes, d'avoir joué un rôle actif sur le réseau crypté 
utilisé par le djihadiste français depuis la zone irako-syrienne 
pour convaincre des jeunes de commettre des attentats en France. 
    Il a été mis en examen pour association de malfaiteurs 
terroriste criminelle, précise-t-on de source judiciaire. 
    Une demi-douzaine de mineurs soupçonnés de préparer des 
actions violentes ou d'être en contact avec Rachid Kassim ont 
été interpellés dans plusieurs régions françaises depuis la fin 
de l'été. 
    Très présent sur les réseaux sociaux, Rachid Kassim est 
considéré par les enquêteurs comme l'instigateur de plusieurs 
attentats ou tentatives d'attentats ces derniers mois, notamment 
le double assassinat de policiers à Magnanville (Yvelines) en 
juin et l'attaque de l'église de Saint-Etienne-du-Rouvray 
(Seine-Maritime) en juillet. 
 
 (Simon Carraud, avec Gérard Bon) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant