France-Un cofondateur de Gaylib, ex-UMP, rejoint Marine Le Pen

le
2

(Actualisé avec réactions) PARIS, 11 décembre (Reuters) - Sébastien Chenu, défenseur de la cause gay et ancien cadre de l'UMP, a adhéré au Rassemblement Bleu Marine (RBM), parti rattaché au Front national, a annoncé jeudi la formation de Marine Le Pen. Ce consultant en communication, qui est l'un des fondateurs du mouvement Gaylib, doit diriger le Collectif culture que veut prochainement lancer la présidente du FN. Marine Le Pen présentera Sébastien Chenu à la presse vendredi à Paris, précise le service de presse du FN. "Je rejoins Marine Le Pen pour la cohérence de son propos sur l'Europe comme sur les questions de société", explique Sébastien Chenu au Monde.fr. Longtemps maire-adjoint UMP de Beauvais (2001-2014), il estime que la principale formation politique de droite a "accepté une soumission totale à l'Europe technocratique" et juge sa position sur le mariage homosexuel, "consternante". "L'UMP est devenue le Tea Party français, un parti conservateur", dit cet ancien secrétaire national de l'UMP. Sébastien Chenu précise ne pas avoir envie de suivre Nicolas Sarkozy qui s'est prononcé pour l'abrogation du mariage homosexuel devant les militants de Sens commun mais "aurait pu dire l'inverse devant une association gay". Le vice-président du Front national, Florian Philippot, se félicite, également dans Le Monde.fr, du ralliement de Sébastien Chenu : "Il nous rejoint par patriotisme, par souci de la France, par souci de la République". Le ralliement de Sébastien Chenu "est la preuve de l'ouverture du Rassemblement Bleu Marine", dit au Point.fr le député RBM Gilbert Collard. En revanche, Gaylib dit apprendre "avec consternation" la démarche de son co-fondateur, qui n'occupe plus aucune fonction exécutive au sein du mouvement depuis 2012 et a agi à ses yeux par "opportunisme à visée électorale". "Sébastien Chenu rejoint une plateforme politique qui a exprimé publiquement son refus du mariage pour les couples de même sexe et de l'adoption, dont des personnalités éminentes ont manifesté en tête de cortège lors du mouvement La Manif pour tous", déplore l'association dans un communiqué. Sébastien Chenu, 41 ans, qui a été à plusieurs reprises conseiller ministériel, avait appelé avec cinq jeunes secrétaires nationaux de l'UMP Nicolas Sarkozy à se prononcer pour le mariage homosexuel peu avant la présidentielle de 2012. Selon l'hebdomadaire d'extrême droite Minute, la présidente du FN ne veut pas renoncer à cette nomination "qui a commencé à se propager dans les hautes sphères du FN où elle suscite de très vives oppositions." "Je dois avouer ma stupéfaction. Je suis extrêmement étonné de voir ce monsieur arriver alors que ses engagements ont toujours été contraires à nos idées", déclare Bruno Gollnisch, l'ex-numéro 2 du parti à Libération.fr. Des cadres du FN appellent anonymement, dans un communiqué, les militants a téléphoner au siège du FN pour dénoncer "l'incohérence politique et morale" de cette nomination. (Gérard Bon, avec Mourad Guichard à Orléans, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M5054720 le jeudi 11 déc 2014 à 17:18

    Mais il va gagner alors BRAVO

  • M3435004 le jeudi 11 déc 2014 à 16:54

    Le F.N va commencer à découvrir la vraie vie... Et puis il a encore tout à apprendre de la finance, de l'économie et du commerce. Pour le moment, il en est toujours à se demander si la torture se justifie dans certains cas....