France-Un cadre des Républicains passe au Front national

le
0

PARIS, 13 septembre (Reuters) - Franck Allisio, un cadre du parti de Nicolas Sarkozy Les Républicains (LR), a annoncé dimanche dans une interview au Figaro son ralliement à Marion Maréchal-Le Pen, tête de liste du Front national en région Provence-Alpes-Côte d'Azur (PACA) pour les élections régionales de décembre prochain. Le président des Jeunes actifs, mouvement des trentenaires de LR, explique dans cette interview publiée sur le site internet du journal qu'il ne veut pas être "complice de la trahison" des électeurs et des militants de l'ex-UMP. "J'ai compris que l'on ne pourra pas changer mon parti de l'intérieur. La déconnexion, le fossé entre ce que pensent les électeurs et nos dirigeants ne cesse de grandir", dit-il. Franck Allisio, 35 ans, ex-collaborateur de personnalités de LR comme Roger Karoutchi ou Pierre Lellouche, déclare s'interroger sur le sens d'un éventuel retour de l'ex-UMP au pouvoir à la faveur de l'élection présidentielle de 2017 et constate une absence de "ferveur militante" dans ce parti. "J'ai toujours cherché à construire, avec d'autres, un grand rassemblement populaire de droite, patriote, fondé sur des valeurs", poursuit-il. "J'ai cru qu'il était possible de le faire chez les Républicains, je me suis trompé. Je remarque en revanche qu'il se construit aujourd'hui au FN." Il laisse entendre que d'autres cadres de LR pourraient faire le même choix dans les mois à venir. "J'invite tous mes camarades à oser, à écouter leur coeur et leurs convictions", conclut Franck Allisio. (Emmanuel Jarry)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant