France-Un automobiliste fauche 11 personnes à Dijon

le
0

(Actualisé avec Manuel Valls, précisions) PARIS, 21 décembre (Reuters) - Un automobiliste a été interpellé et placé en garde à vue dimanche soir après avoir délibérément percuté une dizaine de piétons à Dijon, blessant sérieusement deux d'entre eux, a-t-on appris auprès de la préfecture de Côte-d'Or et du ministère de l'Intérieur. Selon les premiers témoignages des personnes sur place, le conducteur aurait crié "Allahou Akbar" (Dieu est grand) et aurait évoqué les "enfants de Palestine" pour justifier son geste. "Une voiture a fauché onze personnes à Dijon, deux d'entre elles sont dans un état grave mais leur pronostic vital n'est pas engagé", a-t-on indiqué à la préfecture. Le conducteur, âgé d'une quarantaine d'années, a percuté en cinq endroits de la ville des groupes de piétons avant d'être interpellé par les services de police et placé en garde à vue, a précisé le porte-parole du ministère de l'Intérieur, Pierre-Henry Brandet, sur BFM TV. L'homme, qui aurait agi seul, était connu des services de police pour des faits de délinquance de droit commun relativement anciens, remontant aux années 90, a-t-il ajouté. Selon les témoignages des personnes présentes sur place, "l'homme aurait crié Allahou Akbar (...) et aurait aussi revendiqué son geste en pensant aux enfants de Palestine mais ce sont des choses assez confuses pour l'heure, il va falloir affiner tout ça ", a dit le porte-parole. L'enquête devra notamment déterminer les motivations de cet homme et si son discernement était altéré au moment des faits, a-t-il ajouté. Sur son compte Twitter, le Premier ministre Manuel Valls a exprimé "sa solidarité à l'égard des victimes de Dijon et (son) soutien aux familles". Cet incident survient au lendemain de la mort d'un homme abattu par des policiers qu'il avait agressés à l'arme blanche au commissariat de Joué-lès-Tour (Indre-et-Loire), en criant "Allahou Akbar". ID:nL6N0U40E7 Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a annoncé samedi soir un renforcement des mesures de sécurité des personnels au sein des services de police et des unités de gendarmerie comme sur la voie publique. (Marine Pennetier, édité par Agathe Machecourt)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant