France-Un ancien membre du GIA assigné à résidence en fuite

le
1
    PARIS, 8 septembre (Reuters) - Des recherches ont été 
lancées pour retrouver un ancien membre du Groupe islamique armé 
(GIA), assigné à résidence à Evron (Mayenne), qui ne s'est pas 
présenté jeudi matin à son contrôle judiciaire, a-t-on appris 
auprès de la gendarmerie. 
   L'homme, qui avait pointé pour la dernière fois mercredi 
soir, n'a pas été retrouvé à son domicile et la brigade des 
recherches de Mayenne a été saisie, a-t-on précisé, confirmant 
une information de France Bleu Mayenne. 
    Merouane Benahmed, condamné à 10 ans de prison en 2006 dans 
l'affaire dite des "filières tchétchènes", soupçonnées de 
projeter des attentats à Paris, a été libéré en 2011.  
    La Cour européenne des droits de l'Homme ayant refusé son 
extradition vers l'Algérie, où il a été condamné à mort par 
contumace, l'homme avait été assigné en résidence successivement 
dans plusieurs départements. 
 
 (Gérard Bon, édité par Yves Clarisse) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • jjd47 le jeudi 8 sept 2016 à 17:28

    Bravo à la cour européenne. Et s'il tue des citoyens, cette même Cour sera-t-elle poursuivie? Ah, ces politicards!