France-Trois personnes en garde à vue dans l'affaire Bygmalion

le
1

PARIS, 1er avril (Reuters) - Trois anciens responsables de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2012 ont été placés en garde à vue mercredi matin dans l'enquête sur l'affaire Bygmalion, a-t-on appris de source judiciaire. Il s'agit du préfet Guillaume Lambert, ex-directeur de la campagne présidentielle, du député UMP Philippe Briand, qui était son trésorier, et de l'avocat Philippe Blanchetier. Le domicile parisien de Guillaume Lambert ainsi que son bureau à la préfecture de Lozère avaient été perquisitionnés fin janvier dans cette enquête. Le bureau de l'Assemblée nationale avait par ailleurs levé fin janvier l'immunité parlementaire de Philippe Briand. Les magistrats enquêtent sur un système présumé de fausses facturations qui aurait permis d'imputer à l'UMP des dépenses de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2012. Trois anciens cadres de l'UMP et quatre anciens cadres de la société Bygmalion ont été mis en examen dans ce dossier. (Chine Labbé, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • dotcom1 le mercredi 1 avr 2015 à 11:31

    Jérôme Lavrilleux a du négocier une immunité avec le juge.