France-Tirs contre une boucherie halal et un kebab en Corse

le
2
 (Avec réactions Valls, précisions du procureur) 
    AJACCIO, 3 février (Reuters) - Une enquête de flagrance a 
été ouverte pour dégradation de biens par un moyen dangereux à 
la suite de tirs qui ont visé une     sandwicherie kebab et une 
boucherie halal dans la nuit de mardi à mercredi à Propriano 
(Corse-du-Sud), a annoncé le procureur d'Ajaccio, Eric 
Bouillard. 
    Le Premier ministre Manuel Valls a dénoncé sur son compte 
Twitter des "actes intolérables" qui "imposent notre 
condamnation unanime." 
    Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a condamné 
l'indicent "avec la plus grande fermeté", alors qu'un des deux 
établissements avait déjà été la cible de tirs en 2013. 
    Le procureur a indiqué lors d'une conférence de presse que 
rien ne permettait dans l'immédiat de retenir une piste raciste 
mais qu'"aucune hypothèse" n'était exclue. 
    Aucune inscription à caractère raciste ni revendication n'a 
été retrouvée par les techniciens de la gendarmerie qui ont 
découvert des étuis de calibre 9 mm tirés par une arme 
automatique, selon une source policière. 
    "La boucherie avait fait l'objet de tirs au fusil de chasse 
sur sa devanture en juin 2013 et deux inscriptions y avaient été 
écrites en corse, 'les arabes dehors' et 'nous, on mange du 
porc'. Mais aucun lien n'est fait pour l'heure entre les deux 
événements", a déclaré Eric Bouillard.  
    Au total, 56 impacts de balles ont été relevés sur la 
devanture des établissements, qui sont voisins dans cette 
commune située à une soixantaine de kilomètres d'Ajaccio.  
 
 (Service France, édité par Yves Clarisse) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • NYORKER il y a 10 mois

    on a qu'à faire des Charcuteries Halal !! y'en a pas !!! y'a un marché à developer

  • frk987 il y a 10 mois

    Si l'on parlait des charcuteries de marchés de banlieues attaquées par les musulmans ??????????????? Chut....ça risquerait de faire perdre des électeurs au PS.