France Télévisions veut intégrer le handicap «comme quelque chose de juste normal»

le
4
France Télévisions veut intégrer le handicap «comme quelque chose de juste normal»
France Télévisions veut intégrer le handicap «comme quelque chose de juste normal»

Depuis plusieurs années maintenant, France Télévisions s'est engagé dans une « politique active de soutien à l'emploi et à l'insertion des travailleurs en situation de handicap », se félicite le groupe audiovisuel public. Une politique dont les « objectifs ambitieux » concernant l'embauche de salariés handicapés ou le maintien dans l'emploi portent leurs fruits, se félicite Marie-Anne Bernard, directrice chargée de la responsabilité sociétale et environnementale chez France Télévisions.

Signature d'une charte

« Grâce à cet engagement et à ces actions », le taux d'emploi de collaborateurs en situation de handicap est en effet passé de 3,67 % en 2011 à 4,45 % fin 2013. S'il n'atteint pas encore les 6 % réclamés par la loi, « ce taux progresse régulièrement et il est d'autant plus satisfaisant que le groupe doit faire face à un gros problème de recrutement de journalistes handicapés », pointe Marie-Anne Bernard. Pour pallier cette situation, France Télévisions, qui emploie 10 000 personnes dont près de 30 % de journalistes, a signé au printemps dernier avec les principales écoles de journalisme et le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) une charte pour la formation et l'insertion des personnes handicapées dans le secteur audiovisuel.

«Intégrer le handicap comme quelque chose de juste normal »

Le groupe travaille par ailleurs sur l'accessibilité des programmes aux personnes handicapées, à savoir les sous-titres, l'audiodescription et la traduction en langue des signes. « Notre groupe est déjà très en avance sur ce point et les innovations numériques nous permettent d'aller encore plus loin et plus vite pour proposer une offre ciblée et pertinente », se félicite la directrice chargée de la responsabilité sociétale et environnementale du groupe. Enfin, France Télévisions affiche de fortes ambitions dans la représentation des personnes handicapées dans ses programmes. « Notre objectif ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • gnapi le lundi 17 nov 2014 à 11:29

    Non on ne fait pas grand chose. C'est voulu. sinon on ne pourrait plus en parler. Et ceux qui aime discourir sur le sujet ne pourraient plus passer pour de nobles humanistes. Résoudre un problème c'est se condamner à ne plus pouvoir en débattre ni à ne plus pouvoir s'en prévaloir.

  • gnapi le lundi 17 nov 2014 à 11:24

    Maintenant FT a beau jeu de communiquer sur le sujet alors qu'elle ne respecte pas les quotas légaux. On se donne bonne conscience en disant ce qu'on ferait sur le sujet pour ne pas parler de l'incurie des finances (qui impose des hausses perpétuellement supérieures à l'inflation sur la redevance TV) et de la baisse de la qualité des productions

  • imagine7 le lundi 17 nov 2014 à 11:24

    ON ne fais pas grand chose pour les personnes en situation de handicap et je sais de quoi je parle !!

  • gnapi le lundi 17 nov 2014 à 11:22

    Le handicap n'est ni juste ni normal. Sinon il ne nécessiterait pas d'ajustement. Encore un titre réducteur d'un pigiste ayant omis d'apprendre le français.