France Télévisions mis à la diète par l'État

le
0
Baisse des subventions et des recettes publicitaires : le CSA surveillera de plus près le groupe public.

L'étau se resserre autour de France Télévisions. Réuni jeudi matin, le conseil d'administration du groupe audiovisuel public a approuvé un avenant à son contrat d'objectifs et de moyens qui revoit à la baisse ses ressources et ses prévisions de recettes publicitaires entre 2013 et 2015. Ayant déjà reçu un avis favorable du Parlement et du Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA), cet avenant, qui redimensionne le précédent contrat d'objectifs et de moyens fixé par l'État en 2011, sera définitivement adopté d'ici à la mi-novembre.

Sur fond de polémique sur ses choix éditoriaux - notamment à France 2 en raison des piètres audiences de l'access prime time depuis la mi-septembre - et de valse des dirigeants - le nouveau patron des programmes de France 2, Thierry Thuillier est le quatrième en trois ans -, France Télévisions entre ainsi officiellement en zo...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant