France Télévisions: les députés alertés sur le budget

le
0
Rémy Pflimlin, le PDG de France Télévisions, estime que l'effort d'économies demandé par le gouvernement en 2013 met en péril le groupe audiovisuel.

A quelques jours de la présentation du budget 2013, le ton monte entre France Télévisions et l'État. Ce mardi, lors de son audition devant les députés, Rémy Pflimlin, le PDG de France Télévisions, a défendu son action à la tête du groupe audiovisuel public. Mais surtout, il s'est publiquement inquiété du fait que le gouvernement lui demande trop d'économies pour 2013.

Il a redit que France Télévisions était prêt à participer à l'effort de réduction des dépenses du pays. Mais les négociations budgétaires avec le gouvernement ont été très tendues. Et au final, le budget de France Télévisions pourrait être amputé de près de 200 millions d'euros, entre le manque à gagner de recettes publicitaires et la réduction de l'enveloppe budgétaire.

Rémy Pflimlin explique qu'«en 2013, l'ampleur de l'effort va exiger les décisions les plus difficiles». Il a conclu son exposé par une mise en garde aux députés. «L'équation budgétaire à venir risque de condui

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant