France Télévisions lance l'appli Zoom, alternative à Youtube

le
0
France Télévisions lance l'appli Zoom, alternative à Youtube
France Télévisions lance l'appli Zoom, alternative à Youtube

Quelques minutes à tuer chez le dentiste ou dans le bus? France Télévisions lance mardi une application pour regarder sur son smartphone une chaîne personnalisée composée d'extraits d'émissions du groupe, une première en France qui se pose en alternative à des sites comme YouTube."Le mobile n?est pas un écran de plus, c'est un rapport différent au monde, et donc, à la culture, à l?information et au divertissement, pour ceux qui sont nés avec", déclare à l'AFP Bruno Patino, directeur des programmes et des développements numériques du groupe audiovisuel public, en référence aux 14-34 ans, la génération du millénaire ou "Millenials".Avec "FranceTV Zoom", France Télévisions veut s'adresser à cette "génération smartphone", friande de vidéos courtes picorées sur internet et qui tend à déserter la télévision traditionnelle. Il s'agit également de répondre à la généralisation du smartphone, dont est équipée plus de la moitié de la population française. Une fois installé, ce nouveau service propose au mobinaute (internaute sur mobile) une offre "sur mesure": l'utilisateur renseigne ses thèmes de prédilection (sport, info, culture, musique...), ses émissions préférées et celles qu'il apprécie moins, puis le temps dont il dispose (5, 10, 20 minutes ou plus)A partir de toutes ces informations, l'application propose automatiquement, grâce à un algorithme de recommandation, des extraits des programmes de France Télévisions."J'ai 5 minutes, au lieu d'aller sur YouTube, on offre une réponse plus qualitative", estime Elodie Buronfosse, directrice des contenus et services numériques de France Télévisions. - Inspiré de Spotify et Deezer - A côté de cette chaîne personnalisée, le mobinaute a également accès à des listes de vidéos thématiques ("Se coucher moins bête", "Ca part en live !", "Voyage, voyaaaage") réalisées par une ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant