France Télévisions consacre 20% de son budget à la création audiovisuelle

le
0
Le groupe public veut travailler sur le long terme pour affirmer sa différence. Cette saison, cent nouveaux programmes arriveront sur ses chaînes.

Créer un «imaginaire collectif». C'est la vocation de l'audiovisuel public selon Rémy Pflimlin, PDG du groupe France Télévisions. S'il souhaite «élargir les publics de France Télévisions», c'est donc moins pour redresser des audiences, qui ont connu certaines fluctuations, que pour bâtir «un service public qui s'adresse à tous les Français», a-t-il assuré hier, lors de la conférence de rentrée de France Télévisions. Il faut «innover en permanence et faire en sorte que France Télévisions soit à l'image de la société», affirme Rémy Pflimlin.

Le groupe annonce 30 nouveaux animateurs sur ses antennes, «pour aller vers une France plus diverse». La diversité se retrouvera aussi dans les contenus avec 100 nouveaux programmes sur les chaînes du groupe. Dans cette vague de nouveautés, Rémy Pflimlin est prêt à assumer quelques échecs. «C'est le prix à payer pour innover», assure-t-il.

Résultat: le coût de grille des chaînes est en hausse cette anné

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant