France Télévisions à la recherche d'économies

le
0
Une augmentation de deux euros de la redevance ne suffira pas à éponger les pertes annoncées du groupe. » France Télévisions au pain sec en 2013

Rémy Pflimlin, le PDG de France Télévisions, a plaidé sa cause hier devant la commission culturelle du Sénat. Devant l'impasse budgétaire du groupe audiovisuel public, le sénateur David Assouline a proposé d'augmenter encore la redevance de deux euros supplémentaires pour la porter à 131 euros. Mais cela ne suffira pas à sauver l'équation financière de France Télévisions. «Le groupe de télévision publique perdra entre 80 et 100 millions d'euros en 2013.» Le gouvernement a intégré cette réalité dès les arbitrages budgétaires.

En 2013, la baisse de moyens sera de 153 millions d'euros par rapport au budget 2012 (-5,1 %), décomposée en 86 millions d'euros de baisse des concours publics et 67 millions de ressources publicitaires en moins. Par rapport au contrat d'objectifs et de moyens, le manque à gagner s'élèv...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant