France Télécom : un courtier pessimiste

le
0
L. Grassin
L. Grassin

(lerevenu.com) - Le titre de l'opérateur abandonne 4% en séance, mais dans un volume de titres échangés (5,6 millions) très inférieur à celui d'hier (10,7 millions) qui l'avait fait monter de 1,61%.

Néanmoins, l'action France Télécom cède ce terrain après la publication d'une note d'UBS qui change de «neutre» à «vendre» son conseil à l'égard du titre.

La principale inquiétude du courtier s'alimente de sa conviction qu'il est encore trop tôt pour croire que le marché français des télécom a touché son point bas en matière de tarification. 

La pression concurrentielle d'Iliad (Free) n'est pas près de se relâcher, celle de SFR non plus, qui va contraindre aussi France Télécom à s'aligner sur ses tarifs en baisse, selon les analystes d'UBS.

Et les économies de coûts promises par France Télécom ne suffiront pas à compenser le manque à gagner. En outre, l'intermédiaire pense que les investissements de l'opérateur pour moderniser son réseau avec la fibre optique devraient s'alourdir. En foi de quoi, UBS envisage une légère remontée de la marge d'exploitation, cette année (15,4%) par rapport à 2012 (14,2%), mais une nouvelle glissade en 2014 (12,9%) et 2015 (12,3%). 

Conservez.

Les cours de France Télécom en direct

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant