France Télécom porté par un avis positif

le
0
L. Grassin
L. Grassin
(lerevenu.com) - L'arrivée en Europe de quatrième génération des standards de téléphonie mobile (4G), ne changera pas grand-chose à la donne, estime Exane BNP Paribas dans une longue étude sur les opérateurs télécom («4G ? going faster, but where ?»). Certes, l'utilisation de l'Internet avec les smartphones va s'en trouver accélérée, mais les revenus de la téléphonie mobile vont, eux, continuer de décliner.

La conviction du courtier s'appuie sur une étude menée, auprès d'opérateurs de quinze pays, conjointement avec le cabinet de conseil Arthur D. Little. La conclusion n'a rien d'engageant pour les valeurs de téléccom : «Il y a peu de chances que la 4G restaure la capacité du secteur à imposer ses tarifs d'abonnement.» Malgré ce tableau très noir, Exane BNP Paribas estime qu'en France, la visibilité du marché de la téléphonie mobile reste faible mais que le pire « est peut-être derrière nous».

L'analyste pense aussi que l'excédent brut d'exploitation pour France Télécom devrait remonter, grâce à d'importantes réductions de la base de coûts et d'une tendance à l'amélioration des tarifs des lignes fixes. Le courtier fixe une bande de fluctuation du cours de l'action France Télécom comprise entre 7 et 11,60 euros.

Conservez.

Les cours de France Télécom en direct

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant