France Télécom : «le secteur trop taxé»

le
0
Invité du «Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI», Stéphane Richard, le directeur général de France Télécom, a pointé du doigt des «distorsions de concurrence».

Stéphane Richard était directeur de cabinet de Christine Lagarde lorsque plusieurs taxes sur les télécoms sont passées. Aujourd'hui directeur général de France Télécom, il dénonce leur abondance. «Quatre taxes depuis 2008, c'est un peu beaucoup. Elles représentent un milliard d'euros pour France Télécom», a-t-il rappelé ce dimanche, lors du «Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI». «C'est populaire d'aller taper sur les opérateurs télécoms parce que les consommateurs trouvent que les opérateurs gagnent trop. Mais on investit les deux tiers dans les réseaux et l'achat de spectre donc cela revient à collectivité.»

 

Faire face à Free

 

En parallèle, les opérateurs télécoms sont face à des concurrents soumis à d'autres régimes fiscaux. Ainsi, Stéphane Richard estime qu'il y a «un flou sur le traitement fiscal du câble en France». Ce dernier, qui est aussi fournisseur d'offres triple play, bénéficie d'une TVA à taux réduit alors qu'elle a été relevü/p>...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant