France Télécom coûte 2,5 milliards d'euros au FSI

le
0
Le Fonds stratégique d'investissement va devoir consentir une dépréciation massive sur sa participation dans le capital de l'opérateur télécom qui a perdu la moitié de sa valeur depuis 2008. » BPI : le casse-tête France Télécom

Le conseil d'administration du Fonds stratégique d'investissement (FSI) a mis fin aux débats qui opposaient ces dernières semaines la Caisse des dépôts, Bercy, et la direction de la future Banque publique d'investissement (BPI). L'enjeu: la valorisation des actifs, dont le FSI et ses grandes participations, qui seront apportés à la BPI. Et, parmi ceux-ci, un ticket de 13,67 % dans le capital de France Télécom. Cette participation, apportée par l'État au FSI en 2008 au prix de 16 euros l'action, a perdu plus de la moitié de sa valeur depuis (le titre cotait 7,62 euros jeudi en Bourse).

Pour l'arrêté de ses comptes 2012, le FSI va consentir une dépréciation massive, d'environ 2,5 milliards d'euros, sur cette participation, ainsi ...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant