France-Takieddine dit avoir remis de l'argent libyen à Sarkozy

le
7
    * Takieddine dit avoir remis 5 millions d'euros d'argent 
libyen 
    * Il livre un luxe de détails sur le dépôt de mallettes 
    * "Le peuple français doit réagir", dit l'intermédiaire 
    * Claude Guéant dément avoir reçu de l'argent 
    * L'entourage de Nicolas Sarkozy ne commente pas 
 
 (Actualisé avec déclarations de Takieddine, contexte) 
    PARIS, 15 novembre (Reuters) - L'homme d'affaires Ziad 
Takieddine affirme avoir remis trois mallettes d'argent libyen à 
Claude Guéant et à Nicolas Sarkozy avant la présidentielle de 
2007, ce que l'ex-directeur de campagne de l'ancien chef de 
l'Etat dément. 
    Dans un entretien filmé accordé au site d'informations 
Mediapart, diffusé mardi, l'homme d'affaires franco-libanais mis 
en examen dans d'autres dossiers précise que le montant total de 
ces remises d'argent s'élevait à 5 millions d'euros. 
    Il s'en prend violemment à l'ancien chef de l'Etat 
aujourd'hui candidat à la primaire présidentielle de la droite 
pour 2017, dont le premier tour aura lieu dimanche prochain, 
auquel il reproche de vouloir briguer un nouveau mandat. 
    "Pourquoi et comment se fait-il qu'un type comme celui-là 
puisse prétendre encore une fois à la présidence de la 
République ? Le peuple français doit réagir, ça va exploser", 
dit-il dans cet entretien réalisé le 12 novembre.  
    Ziad Takieddine déclare avoir remis de l'argent à deux 
reprises en 2006 à Claude Guéant, lorsque ce dernier était 
directeur de cabinet du ministre de l'Intérieur qu'était Nicolas 
Sarkozy, dans son bureau de la place Beauvau, puis une troisième 
fois, en janvier 2007, au candidat à la présidence en personne, 
dans l'appartement privé du ministre. 
    Interrogé par Reuters, Me Philippe Bouchez El Ghozi, avocat 
de Claude Guéant, a démenti les propos de l'homme d'affaires. 
    "Claude Guéant a toujours été très clair. Il n'a jamais de 
près ou de loin perçu, ou entendu parler du moindre centime 
d'argent libyen en soutien de la campagne de Nicolas Sarkozy", 
a-t-il dit. Il l'a maintes fois répété devant la justice". 
         
    GUEANT MIS EN EXAMEN 
    Contacté par Reuters, l'entourage de Nicolas Sarkozy n'a pas 
commenté ces informations dans l'immédiat. L'ancien président a 
toujours démenti les allégations sur un financement libyen. 
    Une information judiciaire contre X a été ouverte le 19 
avril 2013 par le parquet de Paris sur un possible financement 
libyen de sa campagne en 2007. Elle porte sur les chefs de 
"corruption active et passive", "trafic d'influence, faux et 
usage de faux", "abus de biens sociaux", "blanchiment, 
complicité et recel de ces délits". 
    En marge de cette enquête, Claude Guéant a été mis en examen 
en mars 2015 pour faux et usage de faux et blanchiment de fraude 
fiscale en bande organisée. 
    L'ex-secrétaire général de l'Elysée est soupçonné d'avoir 
reçu une somme de plus de 500.000 euros, ce qu'il avait justifié 
par la vente de deux tableaux à un avocat malaisien. Mais les 
enquêteurs se demandent si cette vente ne cache pas des 
mouvements de fonds suspects provenant de Libye. 
    Ziad Takieddine a été mis à plusieurs reprises en examen, 
notamment en avril 2012 pour une possible corruption en marge de 
la présidentielle de 1995. 
     
    "LIBRE DE PAROLE" 
    Dans son entretien à Mediapart, où il livre un luxe de 
détails, il affirme avoir "découvert des choses qui ne méritent 
plus d'être cachées" et avoir remis un mémoire le 12 novembre à 
la justice, raison pour laquelle il se sent "libre de parole".  
    Prié de dire si Nicolas Sarkozy savait ce que contenait la 
mallette d'argent qu'il avait déposée dans son bureau, il répond 
"bien sûr", et ajoute qu'ils avaient parlé de l'affaire des 
infirmières bulgares détenues en Libye et libérées au tout début 
du mandat de l'ancien président. 
    Les faits allégués par Ziad Takieddine ont déjà été évoqués 
en 2012 par l'ancien chef des services de renseignement et 
beau-frère de feu le dirigeant libyen Mouammar Kadhafi, Abdallah 
Senoussi, lors d'une procédure secrète devant la Cour pénale 
internationale (CPI), selon Mediapart. 
    L'ancien dignitaire libyen y aurait affirmé avoir 
"personnellement supervisé le transfert" d'une somme de 5 
millions d'euros "pour la campagne du président français Nicolas 
Sarkozy en 2006-2007", écrit le site d'information. 
    Il précisait que ce transfert avait été réalisé "via un 
intermédiaire français, en la personne du directeur de cabinet 
du ministre de l'Intérieur", donc Claude Guéant, et "un second 
intermédiaire, le nommé Takieddine, un Français d'origine 
libanaise installé en France". 
    Prié de dire pourquoi les Libyens ont fait appel à lui, 
l'homme d'affaires répond : "Ils font appel à moi parce qu'ils 
ont confiance, donc je prends, je livre." 
 
 (Gérard Bon, édité par Yves Clarisse) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M1461628 le mardi 15 nov 2016 à 15:22

    Je veux président honnête pour 2017.....Franck Attal ......Connais pas dixit Nico le menteur........Sarkozy ment sur Bygmalion comme sur le reste et n'assume aucune responsabilité au fonds cela reflète un mépris profond des français

  • M1461628 le mardi 15 nov 2016 à 15:22

    Le député-maire de Levallois-Perret, Patrick Balkany, a de nouveau été mis en examen début octobre pour des soupçons de dissimulation de son patrimoine au fisc, via des sociétés à l'étranger, a appris l'AFP jeudi de sources proches du dossier.Le 5 octobre, les juges d'instruction qui enquêtent sur son patrimoine l'ont mis en examen notamment pour blanchiment de corruption et de fraude fiscale aggravée "par le caractère habituel", a indiqué à l'AFP l'une des sources.

  • M1461628 le mardi 15 nov 2016 à 15:21

    Ainsi, les enquêteurs ont obtenu pas moins de sept témoignages qui accréditent l’hypothèse du versement de fonds par Mouammar Kadhafi à l’équipe de Nicolas Sarkozy, appuyés par le carnet accusateur d’un ancien ministre libyen du pétrole.

  • M1461628 le mardi 15 nov 2016 à 15:21

    Sarkozy est une malédiction partout t ou il passe il sème le trouble, la confusion par ses pratiques douteuses et souvent des trous dans la caisse .....A qui profites le crime souvent à ses amis .....Buisson,Guéant ,Squarcini , Hortefeux,Djouhri,Tapie,Balkany etc.....décidément ça pue trop autour de NS, entourage mafieux

  • M3039634 le mardi 15 nov 2016 à 13:10

    Dans l'entourage de Sarkozy, ils prétendent tous être innocents : Tapie, Guéant, Lagarde, Balkany, ..... Comment s'étonner que les Français rejettent le personnage principal ? Sarkozy lui-même prétend être innocent.

  • mqsd le mardi 15 nov 2016 à 12:51

    EN COUR DE JUSTICE TOUS CES CORROMPUS

  • M1461628 le mardi 15 nov 2016 à 12:48

    Qui doute encore du caractère mafieux de l'entourage de Nicola Sarkozy?