France-Sunbirds et son drone ultra-endurant prennent leur envol

le
0
    TOULOUSE, 15 novembre (Reuters) - La start-up toulousaine 
Sunbirds, à l'origine du premier drone solaire capable de voler 
huit heures d'affilée en totale autonomie, commencera début 2017 
la commercialisation de son aéronef au terme d'une levée de 
fonds de 500.000 euros. 
    La jeune pousse, créée en août 2015 par trois ingénieurs du 
secteur aérospatial, a développé cet appareil à voilure fixe qui 
se recharge à l'énergie solaire et peut cartographier des 
milliers d'hectares, après quatre années de recherche. 
    "Aucun autre drone électrique sur le marché n'est capable de 
voler aussi longtemps. Les drones de longue endurance utilisent 
le fuel et sont donc beaucoup plus lourds", explique Laurent 
Rivière, président et co-fondateur de Sunbirds. 
    Selon cet ingénieur qui est passé chez Airbus Defense and 
Space avant de travailler au sein de Thalès Alenia Space sur 
l'intégration de la nouvelle génération de constellation de 
satellites Iridium Next, ce drone est "une solution 
d'avant-garde pour l'exploration de grands territoires".  
    Grâce à ses performances, l'appareil, qui se lance à la main 
et ne rejette ni CO2 ni particules, peut être utilisé pour la 
surveillance de grandes infrastructures type lignes électriques 
ou pipe-lines, l'agriculture de précision ou encore 
l'observation de zones sensibles.  
    Une première expérimentation a eu lieu à l'été 2016 avec 
Enedis (ex-ERDF) pour la visite aérienne de lignes électriques 
de 20.000 volts dans les Hautes-Pyrénées.  
    Pour concevoir son drone révolutionnaire, Sunbirds a 
travaillé en partenariat avec des chercheurs du CEA Tech de 
Toulouse (Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies 
alternatives). Ce sont eux qui ont mis au point le processus 
d'encapsulation de la quarantaine de cellules solaires intégrées 
à la voilure en vue d'une production en série. 
    La start-up cible comme premiers marchés l'Europe, l'Afrique 
et l'Amérique latine, zones à "fort potentiel" pour 
l'ensoleillement et les besoins en observation aérienne. 
    Les premières commandes pourraient émaner d'opérateurs de 
drones européens missionnés par de grandes concessions 
forestières ou des Etats, au Cameroun ou au Sénégal. 
    Sunbirds mène actuellement une levée de fonds de 500.000 
euros auprès de business angels pour financer sa ligne de 
production à Ramonville Saint-Agne, près de Toulouse. Ses drones 
seront commercialisés dès février 2017 entre 25.000 euros et 
40.000 euros selon le type de caméra embarquée.  
 
 (Johanna Decorse, édité par Yves Clarisse) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant