France-Solère, ex-rival de Guéant, aurait été espionné-Le Monde

le
0
    PARIS, 12 avril (Reuters) - La direction générale de la 
sécurité extérieure (DGSE) a espionné en 2012 Thierry Solère, 
aujourd'hui organisateur de la primaire à droite, alors qu'il 
s'était présenté en candidat dissident de l'UMP contre le 
ministre de l'Intérieur Claude Guéant aux élections 
législatives, rapporte mardi Le Monde. 
    Thierry Solère, député (Les Républicains) de 
Boulogne-Billancourt et président du groupe LR au conseil 
régional d'Ile-de-France, n'était pas joignable dans l'immédiat. 
    Quant à Claude Guéant, finalement battu par son rival dans 
cette 9e circonscription des Hauts-de-Seine, il affirme dans Le 
Monde n'avoir jamais eu connaissance de tels faits. "C'est 
opposé à mes principes (...), j'étais ministre de l'Intérieur et 
à ce titre je n'avais aucune autorité sur la DGSE". 
    Selon le quotidien, le renseignement extérieur avait 
commencé à surveiller Thierry Solère en mars 2012 après son 
exclusion temporaire de l'UMP pour sa candidature dissidente. 
Claude Guéant était le candidat officiel de l'ex-UMP. 
    "La surveillance n'a été interrompue qu'après la découverte 
fortuite de son existence par la direction technique de la 
DGSE", précise Le Monde. 
    La DGSE aurait alors demandé à un gradé de lancer une 
"surveillance physique" de Thierry Solère. Le militaire ayant 
demandé que l'ordre soit renouvelé devant son supérieur, le 
projet a été abandonné, rapporte le journal. 
    Le maire LR de Tourcoing Gérald Darmanin, qui a quitté la 
direction nationale des Républicains en janvier 2015 en 
critiquant "l'entourage" et "la méthode" de Nicolas Sarkozy, a 
dénoncé sur Twitter un fait "extrêmement grave". 
    "Si elle est vraie, cette histoire d'espionnage politique 
envers Thierry Solère révélée par Le Monde est extrêmement 
grave. Un déni de démocratie", écrit-il. 
 
 (Sophie Louet, édité par Yves Clarisse) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant