France-Six mois de prison pour apologie d'actes de terrorisme

le
2
    BORDEAUX, 1er août (Reuters) - Un homme de 32 ans a été 
condamné à six mois de prison ferme lundi à Dax (Landes) pour 
apologie d'actes de terrorisme après avoir menacé, en état 
d'ébriété, des agents de la SNCF de "tout faire péter" et 
souhaité leur mort "sous les bombes de Daech", a-t-on appris de 
source judiciaire. 
    L'homme avait été interpellé vendredi soir à Dax après avoir 
pris à partie des agents de la SNCF, dont le chef de gare, qui 
lui avaient refusé l'accès à un train pour les fêtes de Bayonne 
faute de titre de transport. 
    Il était connu des services de police pour des faits de 
violence, vente de stupéfiants et conduite en état d'ivresse. 
Rien, lors de sa garde à vue et la perquisition à son domicile, 
n'a permis de démontrer un quelconque lien avec Daech, acronyme 
arabe de l'organisation Etat islamique (EI) qui a revendiqué les 
récents attentats de Nice et de Saint-Etienne-du-Rouvray. 
    L'homme a été condamné par ailleurs à verser 1.000 euros au 
titre des dommages et intérêts à chacun des trois agents de la 
SNCF. 
 
 (Claude Canellas, édité par Sophie Louet) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Berg690 il y a 10 mois

    Ils font pourtant du bon boulot en Syrie!

  • g1fusee il y a 10 mois

    Il serait temps de faire respecter la loi ... pour tout le monde.