France-Sarkozy veut renforcer les pouvoirs de sécurité des maires

le
2
    CANNES, Alpes-Maritimes, 2 juin (Reuters) - Nicolas Sarkozy, 
qui mène campagne sans le dire pour la primaire de la droite, a 
proposé jeudi la création d'un dispositif qui permettrait aux 
maires d'interdire une partie du territoire communal à des 
individus dangereux. 
    "Je souhaite accorder de nouveaux pouvoirs aux maires" a 
déclaré l'ancien chef de l'Etat lors d'une visite à Cannes, 
alors que François Hollande clôturait le 99e Congrès des maires 
à Paris. 
    Avec cette mesure d'interdiction, les maires "pourraient par 
exemple empêcher quelqu'un qui terrorise un quartier de revenir 
dans ce secteur ou éloigner une personne d'établissements 
scolaires en cas de besoin", a expliqué Nicolas Sarkozy, sans 
plus de précisions sur les modalités d'une telle initiative. 
    Le président des Républicains, qui a assisté à la 
présentation du plan anti-incivilités du maire LR de Cannes 
David Lisnard, a également rappelé vouloir redéfinir le 
périmètre d'intervention des polices municipales. 
    Il propose notamment de leur autoriser "l'accès aux 
fichiers", dont ceux réservés habituellement à l'usage des 
polices nationales. Ces fichiers seraient "mutualisés" dans un 
grand ministère de la Sécurité. 
    Nicolas Sarkozy, qui multiplie les propositions dans tous 
les domaines, déclare cette semaine dans Valeurs actuelles qu'il 
a pris sa décision quant à une éventuelle candidature à la 
primaire mais qu'il est prématuré d'en faire état. 
    "Il ne vous a pas échappé que je suis président de la 
première formation politique de France, il est normal que notre 
formation fasse des propositions", a-t-il dit à des journalistes 
qui l'interrogeaient sur ses intentions. 
    Plusieurs centaines de personnes se sont pressées jeudi 
après-midi à une séance de dédicaces de son livre "La France 
pour la vie", dans ce département qui lui est traditionnellement 
acquis. 
    "Pour l'avenir et les cinq ans qui vont venir, il va falloir 
travailler ensemble", a-t-il glissé lors d'une table ronde avec 
des acteurs de la vie culturelle locale. 
 
 (Matthias Galante, édité par Sophie Louet) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • phili646 il y a 6 mois

    Le petit nerveux veut ceci, veut cela !!!! encore faut t'il qu'il soit désigné à la primaire, et là c'est pas gagné !!!!!!

  • charleco il y a 6 mois

    Il veut transformer les maires en flics. C'est justement ce dont ils ne veulent pas. Toujours à côté de la plaque, le Sarko.