France-Sarkozy témoin assisté dans l'affaire des pénalités

le
0

PARIS, 1er avril (Reuters) - Nicolas Sarkozy a été placé mercredi sous le statut de témoin assisté dans l'enquête sur la prise en charge par l'UMP des pénalités pour dépassement de frais de sa campagne électorale de 2012, a annoncé le procureur de Paris. Ce statut est à mi-chemin entre le témoin simple et le mis en examen. L'ex-chef de l'Etat était arrivé tôt mardi matin au pôle financier du parquet de Paris pour être entendu dans le cadre de cette affaire. Le parquet de Paris a ouvert le 6 octobre dernier une information judiciaire pour abus de confiance, complicité et recel de ces délits. "C'est dans le cadre de cette information judiciaire qu'a été convoqué ce jour M. Nicolas Sarkozy par les magistrats instructeurs et, à l'issue de son interrogatoire de première comparution, il a été placé sous le statut de témoin assisté", écrit le procureur de Paris dans un communiqué. Jean-François Copé et Catherine Vautrin, l'ex-président et l'ancienne trésorière de l'UMP, ont été mis en examen pour abus de confiance dans cette enquête. L'avocat Philippe Blanchetier, Fabienne Liadzé, ex-directrice des affaires financières de l'UMP, et Jérôme Lavrilleux, directeur adjoint de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2012, ont de leur côté été placés sous le statut de témoin assisté. (Chine Labbé, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant