France-Sarkozy "rabougrit" la République, estime Le Foll

le , mis à jour à 13:48
5

PARIS, 27 mai (Reuters) - Nicolas Sarkozy "rabougrit" la République en s'appropriant le nom "Les Républicains" et ne reprenant pas à son compte la totalité de la devise républicaine "liberté, égalité, fraternité", a déclaré mercredi le porte-parole du gouvernement. Stéphane Le Foll réagissait lors du compte rendu du conseil des ministres à la décision de justice qui a rejeté la veille une demande d'interdiction de l'utilisation du nom "Les Républicains" pour désigner le parti de l'ancien chef de l'Etat. ID:nL5N0YH2IP "Avec ce changement de nom, l'UMP cherche à s'approprier une idée, celle de la République, et je l'ai déjà dit, en plus avec une manière de l'aborder qui la rabougrit, la République", a dit le ministre de l'Agriculture, disant s'exprimer à titre personnel. "Dans ses expressions, Nicolas Sarkozy dit "liberté", il dit "autorité" et "mérite", je rappelle que la devise de la République c'est la liberté, c'est l'égalité et c'est la fraternité", a poursuivi ce proche de François Hollande. "Les Républicains, c'est ceux qui défendent la liberté, l'égalité et la fraternité et pas ceux qui en prennent un des principes, et qui laissent les deux autres". "Je le dis de manière très franche et très claire : il peut y avoir des faux républicains et des vrais républicains", a poursuivi le ministre. Lors d'un meeting au Havre (Seine-Maritime), Nicolas Sarkozy a accusé mardi, sans le nommer, François Hollande d'avoir tenté d'instrumentaliser la justice pour contrecarrer son projet de refondation de son parti. L'UMP devrait être rebaptisée "Les Républicains" samedi lors d'un congrès précédé jeudi et vendredi par vote électronique des adhérents sur la nouvelle appellation choisie par Nicolas Sarkozy pour la formation dont il compte faire un tremplin pour l'élection présidentielle de 2017. (Julien Ponthus et Elizabeth Pineau, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • kammerer le mercredi 27 mai 2015 à 15:52

    Les Républicains c'est un beau nom, il faut le reconnaitre. Mais si le chef des Républicains se retrouve devant les tribunaux d'ici quelques semaines, cela ne sera pas du meilleur effet et jettera sans aucun doute un peu plus le discrédit sur la République qui n'en a pas besoin.

  • M4333993 le mercredi 27 mai 2015 à 14:50

    en 1965, votre monarque Mitterand s'auto-proclamait "le candidat des républicains". Pas de probleme la dessus M. Foll ?

  • M2931816 le mercredi 27 mai 2015 à 14:24

    Il ne reste plus aux socialistes qu'a s'appeler les 'Démocrottes" comme le précisait un forumeur hier soir !

  • pmessag2 le mercredi 27 mai 2015 à 14:21

    Beaucoup de gesticulations pour pas grand chose. Il y a déjà eu des partis politiques appelés "républicains" et à l'époque, cela ne choquant personne. Les écolos ont bien monopolisé la pensée écologiste à gauche, comme si l'écologie était de droite ou de gauche.

  • kurki le mercredi 27 mai 2015 à 13:59

    Les "faux", c'est les autres, comme d'hab, les "vrais", c'est nous ! Discours éculé !!!