France-Sarkozy pour des mesures plus immédiates contre le terrorisme

le
1

PARIS, 21 janvier (Reuters) - Nicolas Sarkozy a proposé mercredi des mesures urgentes pour faire face à la menace terroriste, jugeant que la police et le renseignement ne pouvaient pas attendre la mise en oeuvre effective des mesures annoncées par le gouvernement. Le Premier ministre, Manuel Valls, a annoncé mercredi la création de 2.680 emplois et le déblocage de 736 millions d'euros sur trois ans pour mieux lutter contre une menace qui "pèse en permanence". ID:nL6N0V01YG "Nous n'avons pas le temps d'attendre les procédures budgétaires ou le recrutement", a estimé Nicolas Sarkozy sur France 2. Le président de l'UMP a expliqué qu'il faudrait former les personnels recrutés et que les premiers ne seraient pas opérationnels avant deux ans et les derniers, avant cinq ans. Il propose donc de "rétablir immédiatement les heures supplémentaires dans la police et dans les services de renseignement". "On peut avec les heures supplémentaires avoir 4.000 équivalents temps plein de plus tout de suite", a-t-il dit. Nicolas Sarkozy souhaite en outre que la future loi sur le renseignement soit "la plus efficace possible" en assouplissant le cadre juridique imposé aux enquêteurs. "Ils doivent être en amont d'une procédure judiciaire, sans l'intervention d'un juge, pour trouver les risques et, surtout, les conjurer", a-t-il avancé. L'ex-chef de l'Etat s'est également prononcé pour le retrait de la nationalité des Français partis combattre à l'étranger et pour la création de centres de déradicalisation des djihadistes revenus sur le sol français. (Gérard Bon)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • rcresus le mercredi 21 jan 2015 à 21:49

    il a été 5 ans au pouvoir: il n'y avait pas de terrorisme? il ne manque pas d'air!