France-Sarkozy et Juppé déjeunent ensemble

le
1

PARIS, 23 septembre (Reuters) - Nicolas Sarkozy et Alain Juppé, dont les relations se crispent dans la pré-campagne pour la primaire de la droite et du centre, ont déjeuné ensemble mercredi au lendemain d'une réunion tendue du bureau politique des Républicains. Le président des Républicains et le maire de Bordeaux se sont vus dans un restaurant italien qu'affectionne l'ancien chef de l'Etat, dans le XVIe arrondissement de Paris. Les deux hommes n'ont rien dit aux quelques journalistes présents et se sont quittés tout sourire en se serrant la main. Nicolas Sarkozy était attendu ensuite à Bruxelles pour le sommet du Parti populaire européen (PPE), puis à Reims (Marne) pour l'ouverture des journées parlementaires de LR où il retrouvera François Fillon et Bruno Le Maire, parmi ses autres principaux rivaux pour la primaire. Ce déjeuner, prévu depuis quelque temps selon l'entourage de Nicolas Sarkozy, fait suite à une série d'échanges tendus entre les deux favoris des sondages pour la primaire, sur l'immigration notamment. Le président de LR a tenté de marginaliser Alain Juppé en soumettant aux adhérents du parti, acquis à sa cause, un questionnaire sur ses propositions en matière d'immigration qui ont recueilli un taux d'approbation record. Nicolas Sarkozy entend ainsi interroger les militants sur tous les sujets d'importance en vue d'imposer à ses adversaires ce qu'il présente comme une ligne programmatique "majoritaire". Lors de la réunion du bureau politique mardi, le maire de Bordeaux a pressé Nicolas Sarkozy de clarifier la méthode. Le président de LR a assuré l'ancien Premier ministre que ce "scole commun programmatique" n'engagerait pas les candidats à la primaire, contrairement à ce qu'il avait pu affirmer à la mi-septembre lors du campus des Jeunes Républicains au Touquet, ont rapporté des participants. Alain Juppé a déjà prévenu qu'il se présenterait en solo à la présidentielle de 2017 si les conditions d'organisation de la primaire prêtaient à suspicion. (Sophie Louet, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • GR207 le mercredi 23 sept 2015 à 16:41

    Ces deux types ne sont pas des has been mais des never was. Avec eux no future comme avec l'actuel cuistre de l'Elysee.