France-Sarkozy appelle Hollande à ne pas créer des apatrides

le
0
    PARIS, 30 mars (Reuters) - Nicolas Sarkozy a appelé mercredi 
François Hollande à ne pas créer des apatrides, à quelques 
heures d'une décision attendue du chef de l'Etat sur la question 
de la déchéance de nationalité pour les personnes reconnues 
coupables d'actes de terrorisme. 
    "Nous disons très simplement, M. Hollande si vous voulez la 
déchéance de nationalité nous la voulons avec vous, nous la 
voterons mais ne créez pas des apatrides, appliquez la déchéance 
de nationalité pour les binationaux", a déclaré l'ancien chef de 
l'Etat et président des Républicains sur Radio Classique.  
    "Un texte où la déchéance de nationalité s'appliquerait 
aussi aux nationaux (...) est invraisemblable puisque ça fait 
des apatrides", a-t-il ajouté.  
    "C'est du bon sens. C'est d'ailleurs très exactement ce 
qu'avait dit M. Hollande avant de s'empêtrer dans les 
discussions avec sa majorité".  
    François Hollande a reçu mercredi matin les présidents de 
l'Assemblée nationale Claude Bartolone et du Sénat Gérard 
Larcher pour évoquer cette question qui divise la classe 
politique depuis les attentats du 13 novembre. 
    Les députés sont favorables à la déchéance pour toutes les 
personnes condamnées pour terrorisme, binationaux comme 
nationaux. Les sénateurs sont, eux, partisans de la déchéance 
pour les seuls binationaux afin d'éviter toute apatridie. 
    Devant l'impossibilité programmée d'obtenir la majorité 
requise des trois cinquièmes au Congrès, qui réunit tous les 
parlementaires, François Hollande pourrait renoncer à inscrire 
la déchéance de nationalité dans la Constitution. 
 
 (Marine Pennetier, édité par Yves Clarisse) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant