France-Sarkozy accuse Hollande et Valls de "mépris"

le , mis à jour à 22:16
0

PARIS, 20 mai (Reuters) - Le président de l'UMP Nicolas Sarkozy accuse dans une interview au Figaro François Hollande et Manuel Valls d'avoir fait "le choix du mépris" en publiant mercredi le décret mettant en oeuvre une réforme du collège très contestée. ID:nL5N0YB15F "Il s'agit avant tout d'un coup de force", déclare l'ancien chef de l'Etat dans l'entretien publié jeudi par ce quotidien. "C'est le contraire de la méthode qui devrait prévaloir dans une république moderne digne de ce nom." "Le mépris dont François Hollande et Manuel Valls ont choisi d'user contre tous ceux qui contestent leur action est incroyable", ajoute Nicolas Sarkozy, qui accuse son successeur socialiste et le Premier ministre de "faire assaut de sectarisme et d'idéologie". Le gouvernement s'est montré inflexible, mercredi, sur la mise en oeuvre de cette réforme, au lendemain d'une grève des enseignants accompagnée de manifestations peu suivies. L'opposition s'est emparée de cette nouvelle polémique, alimentée par des débats enflammés entre intellectuels sur le bien fondé de certaines dispositions de la réforme. "Nous étudions tous les moyens parlementaires et juridiques pour nous opposer à ce décret qui organise ni plus ni moins le nivellement de l'école de la République", dit Nicolas Sarkozy. Ce combat, poursuit-il, s'adresse à "tous les Français" : "Je leur dis qu'au-delà de nos différences, nous devons nous rassembler pour nous opposer à cette réforme." (Emmanuel Jarry)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant