France-Sapin veut développer l'usage des cartes bancaires

le , mis à jour à 05:15
1

PARIS, 2 juin (Reuters) - Le ministre des Finances, Michel Sapin, veut développer l'usage en France des cartes bancaires et des nouveaux moyens de paiement, notamment en incitant les commerçants à accepter ce type de paiements pour des petites sommes. "Nous allons agir à la fois sur le coût induit par les transactions par carte pour les commerçants et sur la mise à niveau technique des terminaux de paiement", explique-t-il dans une interview publiée mardi par Les Echos. "La commission minimale supportée directement par les commerçants sur les transactions par carte (...) devra être au moins divisée par deux", ajoute-t-il. "Et j'ai décidé que la commission interbancaire de paiement sera supprimée." Selon le ministre, les banques se sont par ailleurs engagées à ce que tous les nouveaux terminaux de paiement soient équipés de la technologie "sans contact" à partir du 1er janvier 2016. Objectif : que 50% des terminaux de paiement acceptent les cartes sans contact fin 2016 et la totalité fin 2020. Selon un sondage CSA pour Bercy effectué auprès de 1.004 personnes les 29 et 30 avril, la carte bancaire est le moyen de paiement favori de 71% des Français, contre 15% pour l'argent liquide et 9% pour les chèques. Ce pourcentage tombe à 67% pour les montants inférieurs à 50 euros et à 14% sous 10 euros (l'argent liquide est alors préféré par 84% des personnes interrogées). Les Français paraissent rétifs aux nouveaux moyens de paiement, objets mardi d'assises destinées à présenter le résultat d'une concertation sur une stratégie dans ce domaine. Seulement 29% des personnes interrogées disent souhaiter disposer d'une carte bancaire dotée du paiement sans contact, 28% d'une carte bancaire prépayée, 18% disent souhaiter pouvoir payer par Twitter et 17% par téléphone portable. La réponse à l'inquiétude suscitée par les risques d'utilisation frauduleuse est "une plus grande information sur les techniques de sécurisation de ces solutions et sur les garanties de remboursement en cas de fraude", dit Michel Sapin. Il annonce que l'Etat montrera la voie en généralisant le télépaiement par carte bancaire "Tipi" mis en place depuis 2010 pour les collectivités locales, des services comme la cantine, la crèche ou d'autres services publics. "Cela devrait permettre de réduire sensiblement le recours aux chèques", explique le ministre des Finances. Selon Bercy, il y a en France 62,4 millions de cartes bancaires (presque autant que d'habitants), qui ont servi à régler 544,7 milliards d'euros de dépenses en 2014, soit 10,7 milliards de transactions en un an. Seulement la moitié de ces cartes sont équipées pour le paiement sans contact. Le montant moyen ainsi payé est de 11 euros et 6,7 millions de détenteurs y ont eu recours en avril, pour 15,5 millions de paiements et un total de 166,76 millions d'euros de dépenses. En 2013, 59% des Français ont effectué des achats en ligne sur internet, soit 33,8 millions d'acheteurs et plus de 600 millions de transactions. Seulement 4,6 millions de Français ont déjà effectué un achat à partir de leur téléphone mobile. (Emmanuel Jarry)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • c.avion le mardi 2 juin 2015 à 07:36

    a lire sur la société sans cash http://la-chronique-agora.com/cash/