France-Royal somme Alteo de cesser ses rejets de boues rouges

le
1

PARIS, 19 septembre (Reuters) - Ségolène Royal a sommé vendredi l'entreprise Alteo, exploitante du site de production d'alumine de Gardanne (Bouches-du-Rhône), de cesser ses rejets de boues rouges dans le parc national des Calanques avant la date prévue du 31 décembre 2015. La ministre de l'Ecologie annonce dans un communiqué avoir dit au responsable d'Alteo "que l'arrêt du rejet des boues rouges, prévu au 31 décembre 2015, devait être anticipé" et que la demande d'autorisation de rejets liquides chargés de métaux lourds et d'arsenic ne serait pas accordée en l'état. Elle ajoute avoir saisi le Bureau de recherche géologique et minière (BRGM) pour une expertise indépendante qui sera rendue dans deux mois sur cette pollution très médiatisée. "Les préoccupations liées aux priorités concernant la santé publique et la protection d'un milieu marin fragile justifient cette décision. Des solutions doivent être trouvées pour défendre en même temps l'emploi et l'environnement, sachant que la destruction de l'environnement est aussi destructrice d'emplois et génératrice de dépenses publiques élevées." L'usine de Gardanne a déversé depuis 1966 des millions de tonnes de boues rouges dans la Méditerranée. Alteo, premier producteur au monde d'alumines entrant notamment dans la composition de céramiques pour l'électronique et d'écrans à cristaux liquides, a prévu de cesser ces rejets après 2015 mais veut continuer à déverser ses effluents liquides chargés en soude et en métaux dissous dans la Méditerranée. (Yves Clarisse, édité par Sophie Louet)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Spartaku le samedi 20 sept 2014 à 06:16

    Après le chantage à l'emploi des patrons vo-y-ous voici le chantage mortifère des patrons pollueurs : "Laissez nous polluer librement sinon on ferme l'usine et on met nos salariés au chômage " .... Quelle honte !