France-Royal hostile à une hausse des taxes sur le diesel

le
2

PARIS, 28 septembre (Reuters) - La ministre de l'Ecologie, du Développement durable et de l'Energie, Ségolène Royal, a dit son opposition dimanche à la hausse de deux centimes des taxes sur le diesel envisagée par le gouvernement pour financer les infrastructures de transports. "Moi, je n'y suis pas favorable; maintenant, c'est une décision gouvernementale. Si elle est prise, j'en serai solidaire", a-t-elle déclaré au "Grand Rendez-vous" Europe 1-Le Monde-i>Télé. "Si ces taxes sont faites, elles n'ont rien à voir avec la transition énergétique", a-t-elle estimé. "Si elles sont faites, elles vont au budget de l'Etat, elles ne vont pas financer les énergies renouvelables". "Je ne veux pas d'écologie punitive, je ne veux pas que l'écologie soit financée par un impôt", a répété Ségolène Royal. Le secrétaire d'Etat au Budget, Christian Eckert, a déclaré vendredi dernier qu'une telle taxe était envisagée en raison de la division par deux des recettes attendues de l'écotaxe. ( ID:nL6N0RR146 ) (Sophie Louet)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • 2445joye le dimanche 28 sept 2014 à 16:28

    Augmenter de 2 centimes le diesel? Soit! Mais comme le diesel représente 80% des ventes et que notre Président a promis de ne plus augmenter les impôts, il convient alors de baisser de 8 centimes le prix de l'essence.

  • M2711013 le dimanche 28 sept 2014 à 15:32

    Au nom de tous les FRANCAIS qui survivent dans nos belles campagnes, je vous demande de ne pas augmenter la taxation du diesel ! nous n'avons que nos vieilles BX ou R19 diesel pour pouvoir continuer à faire nos courses, aller voir nos toubibsn, rendre visite à nos enfants ! ON est entrain de crever !

Partenaires Taux