France-Roumanie, vu par la presse étrangère

le
0
France-Roumanie, vu par la presse étrangère
France-Roumanie, vu par la presse étrangère

Ça y est. La France est entrée dans son touroi. Enfin surtout Dimitri Payet. On fait un tour des canards européens.

Espagne


Le quotidien espagnol As, titre "Payet sauve l'entrée en lice de la France." Le journal, séduit comme tout le monde par le match du Hammer, est dithyrambique à son sujet : "Seul un révolutionnaire comme Payet, un dribbleur de colonnes de marbres, a été capable de sauver l'entrée en lice décevante de la France, une équipe qui laisse beaucoup de doutes. " Au contraire des observateurs français, As, se montre en revanche plus clément avec Pogba. "On dirait un cygne avec le ballon. Ses mouvements sont fins et mesurés malgré son inégalable puissance et sa corpulence physique."

Marca, de son coté, titre "Oh la la Payet !" Un titre trompeur puisque le quotidien madrilène ne semble pas vraiment avoir été emballé par la prestation des bleus. "Payet a joué comme un cygne dans une équipe de coqs."


Comme ses confrères de la capitale espagnole, le quotidien catalan El Mundo Deportivo, retient de son côté, que "la classe de Payet a sauvé les bleus." Sympa, le doyen de la presse sportive catalane donne quelques conseils à Deschamps pour aller au bout : "La France est une équipe à prendre en compte mais elle doit encore ajuster sa défense, améliorer son pressing et trouver un poste à Pogba, trop anarchique et qui semble avoir pris la grosse tête."

A l'instar des autres publications espagnoles, El Pais, s'est également montré saignant sur son analyse des Bleus et titre : "Un golazo maquille le début de la France." Le plus vendu des quotidiens espagnols loue la prestation de la Roumanie, "qui a fait en sorte qu'on se pose des questions sur l'identité de l'équipe qui jouait à domicile " et finit son french-bashing en s'en prenant à Giroud : "la relève de Benzema, n'a rien d'un Benzema justement. Deschamps pouvait sélectionner un attaquant esthétique, versatile et capable de combiner comme le Madrilène ou Gameiro, mais il s'est finalement incliné pour une…








Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant