France-Reprise de l'activité dans l'artisanat du bâtiment au T1

le
0
    PARIS, 21 avril (Reuters) - L'activité dans l'artisanat du 
bâtiment a renoué avec la croissance au premier trimestre, 
affichant une progression de 1% en volume par rapport à la même 
période un an plus tôt, selon les chiffres publiés jeudi par la 
Confédération de l'artisanat et des petites entreprises du 
bâtiment (Capeb).  
    Cette hausse de l'activité favorisée par des conditions 
météorologiques favorables fait suite à 15 trimestres 
consécutifs de recul, note le syndicat patronal. 
    La progression de l'activité a principalement été alimentée 
par une hausse de 1,5% dans la construction neuve par rapport au 
premier trimestre 2015, qui avait été marqué par un plongeon de 
6%.  
    Les mises en chantier s'inscrivent également en hausse, avec 
une progression de 2,5% à fin février, soit 351.200 logements 
neufs commencés en cumul sur douze mois.  
    En février, le nombre de permis de construire déposés 
cumulés sur un an affiche une augmentation de 7,7%, ce qui 
"laisse présager des perspectives particulièrement favorables 
pour la construction neuve dans les prochains mois", note la 
Capeb dans sa note de conjoncture.    
    Pour l'ensemble de cette année, la confédération, qui 
rassemble 98% des entreprises du bâtiment, table sur une 
évolution de l'activité globale comprise entre 0% et +1%. Selon 
ses prévisions, l'activité reculerait de -1,5% à -0,5% dans le 
neuf mais l'activité d'entretien rénovation devrait connaître 
une croissance comprise entre +0,5% et +1,5%.     
     
    ACCOMPAGNER LE REDRESSEMENT 
    Pour la Capeb, le fragile redressement de ce début d'année 
"doit continuer à être soutenu par des politiques 
d'accompagnement pérennes et simples, en faveur des ménages et 
des artisans" mais cette "amélioration pourrait se poursuivre 
sur les prochains mois", d'autant plus qu'elle s'accompagne 
d'autres signaux de reprise. 
    Les ventes de logements neufs s'inscrivent en effet en 
hausse de 8,1% au quatrième trimestre 2015 par rapport à la fin 
2014 et l'activité en entretien-rénovation a progressé de 0,5% 
au premier trimestre 2016.  
    Les carnets de commandes s'étoffent, les artisans du 
bâtiment disposant au premier trimestre 2016 de 76 jours 
d'activité devant eux, soit dix jours de plus qu'un an plus tôt. 
    La Capeb souligne cependant que les besoins en trésorerie 
restent élevés, près de la moitié des entreprises (45%) 
déclarant un besoin de trésorerie en moyenne égal à 20.000 
euros. 
    "Il est à noter que les besoins de trésorerie risquent, 
paradoxalement, d'augmenter si les perspectives d'amélioration 
de l'activité dans les mois à venir se confirment", relève 
l'organisation dans sa note de conjoncture.  
    "Pour pouvoir bénéficier de cette dynamique de reprise, les 
chefs d'entreprise artisanale vont plus que jamais avoir besoin 
du soutien des banques et autres partenaires financiers", 
déclare son président Patrick Liébus dans un communiqué.      
     
    Les indicateurs français en temps réel         ECONFR  
    Les indicateurs de la zone euro en temps réel  ECONEZ  
    Le point sur la conjoncture française          ECO/FR  
 
 (Myriam Rivet, édité par Yves Clarisse) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant