France-Record d'impopularité pour Valls

le
0
 (Actualisé avec sondage Elabe) 
    PARIS, 3 mars (Reuters) - Manuel Valls, en première ligne 
face à la fronde des syndicats, d'une partie de la gauche et des 
organisations de jeunes contre la réforme du Code du travail, 
bat son record d'impopularité dans deux sondages publiés jeudi. 
    Le Premier ministre ne recueille plus que 27% d'avis 
favorables, soit cinq points de moins qu'il y a un mois, dans le 
baromètre TNS Sofres-OnePoint pour Le Figaro Magazine. 
    Sa cote de confiance tombe plus bas encore, à 23% (-4 
points) dans l'Observatoire politique Elabe pour Les Echos et 
Radio Classique. 
    François Hollande gagne un point, mais à seulement 16% 
d'opinions favorables, dans l'étude TNS Sofres-OnePoint, mais en 
perd quatre, à 17%, chez Elabe. 
     Dans ce contexte, c'est encore le maire Les Républicains 
(LR) de Bordeaux, Alain Juppé, candidat à la primaire de la 
droite pour l'élection présidentielle de 2017, qui arrive en 
tête des personnalités auxquelles les Français prêtent un avenir 
politique, avec 38% d'avis favorables (-5 points), dans le 
sondage TNS Sofres-OnePoint. 
    Il est suivi par le président du MoDem, François Bayrou 
(31%, +2 points) et le ministre de l'Economie, Emmanuel Macron 
(30%, -4 points), la maire de Lille, Martine Aubry arrivant en 
quatrième position à 29% (+2 points), un effet probable de sa 
récente attaque virulente contre l'exécutif.  
    Le maire de Bordeaux domine aussi le classement des 
personnalités de l'Observatoire politique Elabe, avec 52% (score 
inchangé) d'image positive, devant Emmanuel Macron avec 43% (+1 
point). 
    L'ancienne garde des Sceaux Christiane Taubira est la 
personnalité préférée des sympathisants de gauche, avec 65% 
d'image positive (+4 points), devant la maire de Paris Anne 
Hidalgo (63%, +5 points) et Martine Aubry (59%, -1 point).  
    Le sondage TNS Sofres-One Point a été réalisé auprès d'un 
échantillon représentatif de 1.000 personnes âgées de 18 ans et 
plus interrogées en face à face à leur domicile entre le 25 et 
le 29 février.  
    Le sondage Elabe a été réalisé auprès d'un échantillon 
représentatif de 1.001 personnes de 18 ans et plus interrogées 
par internet les 1er et 2 mars. 
 
 (Emmanuel Jarry et Yann Le Guernigou, édité par Yves Clarisse) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant