France-Rebsamen promet un chômage stabilisé ou en baisse fin 2015

le
4

PARIS, 18 mars (Reuters) - Le ministre du Travail François Rebsamen a pris mercredi l'engagement que le chômage se stabiliserait, voire baisserait, en France à la fin de 2015, grâce notamment à un environnement économique international plus favorable. "Nous allons avoir une année 2015 meilleure que 2014", a-t-il dit sur Radio Classique et LCI. "On va avoir à la fin de l'année 2015 une stabilisation, voire une baisse du chômage (...) J'en prends l'engagement. Après, j'assumerai ce que je viens de dire." François Hollande et le prédécesseur de François Rebsamen, Michel Sapin, avaient promis une "inversion" de la courbe du chômage fin 2013. Cela ne s'est jamais produit, ce qui a contribué à dégrader la crédibilité de l'exécutif. Le taux de chômage au sens du Bureau international du travail (BIT) a encore progressé de 0,1 point au quatrième trimestre 2014, ce qui l'a porté à 10,4% en incluant les départements d'Outre-mer. En janvier, le nombre de demandeurs d'emploi de catégorie A (sans aucune activité) a reculé de 0,5% en France. Mais en ajoutant les catégories B et C (personnes ayant exercé une activité réduite), les inscrits à Pôle emploi ont augmenté de 0,3% sur le premier mois de 2015 pour atteindre un nouveau record (5.232.100 personnes en métropole, et 5.530.600 en incluant les départements d'Outre-mer). (Emmanuel Jarry, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7093115 le mercredi 18 mar 2015 à 10:54

    bla bla bla bla bla bla les promesses n' engagent que ceux qui les écoutent.....

  • M4590873 le mercredi 18 mar 2015 à 10:45

    Tant de choses peuvent encore se produire. Comment est-il possible d'encore dire de telles âneries après d'autres qui se sont rendus tellement ridicules. J'avais oublié: il y a des élections dans quelques jours.

  • M940878 le mercredi 18 mar 2015 à 10:22

    trop drôle !!

  • adacunto le mercredi 18 mar 2015 à 10:19

    Un menteur de plus