France-Rebsamen pense démissionner au plus tard le 9 septembre

le
0

PARIS, 9 août (Reuters) - Le ministre du Travail, François Rebsamen, estime qu'il ne pourra pas cumuler durant plus d'un mois cette fonction avec celle de maire de Dijon, qu'il devrait retrouver lundi, et envisage de démissionner au plus tard le 9 septembre. "Je remettrai ma décision à François Hollande en septembre", déclare le ministre du Travail, de l'Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social au Journal du Dimanche. "Le mercredi 9 septembre. Cela fera moins d'un mois. Je ne m'imagine pas aller plus loin", ajoute-t-il. François Rebsamen a annoncé fin juillet qu'il briguerait la mairie de Dijon, qu'il a dirigée de 2001 à 2014 et où il doit succéder au socialiste Alain Millot, mort le 27 juillet. Le conseil municipal se réunit lundi. Entré au gouvernement de Manuel Valls en avril 2014, François Rebsamen n'a pas réussi à endiguer la progression du chômage. Il a fait adopter en juillet sa loi sur le dialogue social, censée simplifier la vie des entreprises en matière de consultations et négociations. Le conseil des ministres de rentrée est prévu le 19 septembre. (Gregory Blachier)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant