France : quelles réformes après la loi Macron ?

le
0
Emmanuel Macron. (© L. Bonaventure / AFP)
Emmanuel Macron. (© L. Bonaventure / AFP)

Après la défaite de la gau­che aux élections départementales, Manuel Valls s’est empressé d’assurer qu’il maintiendrait le cap des réformes. Le mot est à la mode. De rapports de commissions ad hoc (type Attali) aux recommandations de la Com­mission européenne, en pas­­sant par les études d’institutions internationales (OCDE, FMI…), toute une littérature presse la France de mener des «réformes structurelles».

L'hebdo du Revenu : quelles réformes après la loi Macron

La loi Macron, qui devrait être définitivement adoptée fin mai et promulguée en juillet, est précisément censée incarner ce réformisme. Hétéroclite, elle consiste en un catalogue de mesures distillant davantage de concurrence sur le marché des biens et services, en s’attaquant à des rentes (professions réglementées, auto-écoles) et à des rigidités (travail dominical, lignes d’autocar), mais aussi en orientant l’épargne vers les PME. L’ambition ? Déverrouiller l’économie. Car si les remèdes font débat, le diagnostic est unanime : la France a un problème de croissance.

Comment va la conjoncture ?

Depuis une décennie, notre économie a été systématiquement à la traîne de la zone euro, sauf en période de récession où elle a mieux résisté. En 2012, 2013 et 2014, la croissance est ressortie à 0,4% l’an. Certes, un parfum de reprise enivre

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant