France-Propositions en juin pour simplifier le compte pénibilité

le
4

PARIS, 8 janvier (Reuters) - Un député et un chef d'entreprise feront des propositions au gouvernement en juin pour "améliorer et simplifier" les règles d'application du compte de prévention de la pénibilité, ont annoncé jeudi les services du Premier ministre. La mission confiée au député de Saône-et-Loire Christophe Sirugue et au chef d'entreprise Gérard Huot "répond aux inquiétudes exprimées par beaucoup de chefs d'entreprise", explique Matignon dans un communiqué. "Ces propositions porteront sur l'équilibre à trouver entre la définition et le suivi individuel de l'exposition aux facteurs de pénibilité et des appréciations plus collectives des situations de pénibilité, moins individualisées mais plus simples à suivre pour les entreprises", poursuit le texte. La loi sur les retraites adoptée après l'élection de François Hollande prévoit la prise en compte à partir de cette année de quatre critères de pénibilité : travail de nuit, travail en équipes successives alternantes, travail répétitif et activités en milieu hyperbare. Six autres critères doivent être pris en compte à partir de 2016 : port de charges lourdes, postures pénibles, vibrations mécaniques, bruit, températures extrêmes et agents chimiques dangereux. Les organisations patronales ont dénoncé la complexité du dispositif et dit qu'il contredisait le travail du gouvernement pour simplifier la vie des entreprises et les rendre plus compétitives en baissant le coût du travail. (Jean-Baptiste Vey)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • janaliz le vendredi 9 jan 2015 à 08:59

    Pénélope est au pouvoir depuis mai 2012 ! Et comme vient de la dire Luc Ferry sur radio classique : "si les socialistes étaient intelligents, cela se saurait !" ... Je suis certain que ça va plaire !

  • tropfort le vendredi 9 jan 2015 à 08:01

    6 mois pour résoudre un dossier... arriérés de politiques qui croquent mais ne travaillent pas...

  • M5441845 le vendredi 9 jan 2015 à 00:03

    La loi vient a peine de sortir, elle n'est pas encore complètement appliquée (d'ailleurs elle est inapplicable) que déjà on a créé une commission pour la simplifier. Faudra t' il d'autre bonnets rouges, ou ZADistes ou islamistes pour que le gouvernement comprenne que les problèmes de la France ne se résolvent plus avec ce genre de loi...

  • M5441845 le jeudi 8 jan 2015 à 23:59

    Il va falloir se poser la question de la pénibilité du métier de dessinateur satyrique....