France-Procédure de suspension de commercialisation de l'Uvestérol D

le
0
    PARIS, 4 janvier (Reuters) - L'ANSM (Agence nationale de 
sécurité du médicament) a annoncé mercredi qu'elle engageait une 
procédure de suspension de la commercialisation en France de 
l'Uvestérol D, "par mesure de précaution", après la mort d'un 
nouveau-né le 21 décembre. 
    Ce nouveau-né, qui est décédé par arrêt cardio-respiratoire, 
avait reçu une dose d'Uverstérol D, indiqué dans les cas de 
prévention et de traitement de la carence en vitamine D chez les 
nouveau-nés, les nourrissons et les enfants de moins de cinq 
ans. 
    L'ANSM indique dans un communiqué que "Les conclusions des 
investigations disponibles à ce jour mettent en évidence un lien 
probable entre le décès et l'administration de l'Uvestérol D." 
 
 (Eric Faye pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant