France: préconisations pour la "neutralité" des plateformes internet

le
0
France: préconisations pour la "neutralité" des plateformes internet
France: préconisations pour la "neutralité" des plateformes internet

Le Conseil national du numérique (CNN) a émis vendredi une série de préconisations pour garantir la "neutralité" des grandes plateformes internet comme Google, en termes de protection des données personnelles ou d'accès égal pour tous aux services.Le CNN, instance consultative indépendante, avait été saisi en juillet 2013 par Bercy pour mener une concertation sur le thème de la "neutralité" des plateformes de services telles Google, Apple, Amazon, Facebook, Expedia, Twitter ou encore Yahoo.La "neutralité" du Net se définit par une gestion "non-discriminatoire des flux d'informations circulant dans les infrastructures" - bannissant par exemple un accès plus rapide réservé à certains acteurs contre paiement - et l'accès égal de tous aux informations et services disponibles.Si le CNN est parti du "cas d'espèce" Google qui fait l'objet d'une enquête à Bruxelles pour abus de position dominante, son rapport de 120 pages vise l'ensemble des grandes plateformes "comme celles de l'hôtellerie par exemple, car le problème est général", résume à l'AFP Jean-Baptiste Soufron, secrétaire général du CNN.Le rapport part du constat que l?environnement numérique est aujourd'hui concentré "autour d?une poignée d?acteurs qui se partagent un pouvoir important sur leurs utilisateurs et (entreprises) partenaires", et qui "influent sur l?innovation, l?accès à l?information et l?exercice des droits et libertés dans la société de l?information".Alors que "Google, Facebook, Apple ou encore Amazon sont des portes d'entrée pour tous à la société numérique, elles disposent d'un pouvoir extravagant sur le reste du marché: nos petites entreprises sont dans une situation schizophrénique de dépendance économique vis-à-vis de ces plateformes", a commenté la secrétaire d'Etat chargée du Numérique, Axelle Lemaire, lors d'un point presse.Les membres du CNN, qui ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant