France-Pour Apparu le concert de Black M aurait dû être maintenu

le
3
    PARIS, 15 mai (Reuters) - Le député Les Républicains (LR) 
Benoist Apparu a estimé dimanche que le concert du rappeur Black 
M, dans le cadre des cérémonies de commémoration de la bataille 
de Verdun, n'aurait pas dû être annulé sous la pression de 
l'extrême droite. 
    Le conseiller politique d'Alain Juppé, candidat à 
l'investiture de la droite pour l'élection présidentielle de 
2017, a accusé le gouvernement d'avoir participé à ces pressions 
en supprimant une partie du financement du concert. 
    "Je pense qu'il ne fallait pas annuler ce concert, qu'il 
fallait maintenir ce concert. A partir du moment où on fait le 
choix de l'organiser, on ne cède pas à des pressions", a-t-il 
déclaré lors du Grand Rendez-vous Europe 1-Le Monde-iTELE. 
    Le vice-président du Front national, Florian Philippot, 
avait qualifié la présence de Black M aux cérémonies de Verdun 
de "crachat contre un monument aux morts", en lui reprochant des 
paroles hostiles à la France dans un titre de son ancien groupe 
Sexion d'Assaut. Des voix de droite s'étaient jointes à la 
campagne du parti d'extrême-droite. 
    Black M devait se produire le 29 mai lors d'une cérémonie à 
laquelle sont attendus le chef de l'Etat français et la 
chancelière allemande, François Hollande et Angela Merkel. 
    Mais le maire socialiste de Verdun, Samuel Hazard, a décidé 
vendredi d'annuler le concert en invoquant un risque de troubles 
à l'ordre public, ce qui a suscité un tollé à gauche, notamment 
de la ministre de la Culture, Audrey Azoulay.   
    Selon Benoist Apparu, le gouvernement a pourtant joué un 
rôle dans cette annulation en retirant la veille le financement 
prévu par la mission du centenaire de la guerre de 1914-18. 
    "Il y a eu un recul du gouvernement poussant à l'annulation 
du concert", a dit le député LR, qui a mis en cause un "problème 
d'autorité" du pouvoir, lequel a eu, selon lui, "peur d'assumer 
les conséquences" du choix initial. 
    Il a dit qu'il pouvait certes y avoir un "décalage" entre la 
personnalité du rappeur et la "symbolique des commémorations." 
    "Mais à partir du moment où on a fait ce choix, on l'assume 
et surtout on ne cède pas", a-t-il insisté. 
    "Je pense qu'il est encore temps de revenir sur cette 
décision et je suggèrerais effectivement au maire socialiste de 
Verdun de revenir sur sa décision et au gouvernement de financer 
ce concert", a ajouté Benoist Apparu.  
 
 (Emmanuel Jarry) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • g.joly1 il y a 7 mois

    https://www.youtube.com/watch?v=CKhlqxLu8RU

  • jplata il y a 7 mois

    Apparu ne se met vraiment pas en valeur...

  • manue.fe il y a 7 mois

    N importe quoi.Black M.... n'a rien à faire dans une commémoration.Qu'il aille chanter et recruter dans les zup