France-Philippe confirme l'interdiction des néonicotinoïdes

le
0
    PARIS, 26 juin (Reuters) - Le Premier ministre français, 
Edouard Philippe, a confirmé lundi l'interdiction prévue depuis 
2016 des pesticides néonicotinoïdes à partir du 1er septembre 
2018. 
    Le ministre de l'Ecologie, Nicolas Hulot, avait confirmé 
plus tôt qu'il n'était pas question de revenir sur les acquis en 
matière d'interdiction de certains pesticides, en contradiction 
avec des annonces faites par son collègue de l'Agriculture. 
  
    "Dans le cadre des discussions sur le projet de loi 'Droit à 
l'erreur', le gouvernement a décidé de ne pas revenir sur les 
dispositions de la loi de 2016. Cet arbitrage a été pris à 
l'occasion d'une réunion tenue à Matignon le 21 juin", déclare 
le Premier ministre dans un communiqué. 
    "La loi prévoit certaines modalités d'application 
transitoires jusqu'en juillet 2020", précise le texte, ajoutant 
que "la Commission européenne ayant émis certaines observations 
sur la réglementation française afin de s'assurer de la 
conformité du droit français, un travail est en cours avec les 
autorités européennes".   
 
 (Jean-Baptiste Vey, édité par Yves Clarisse) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant