France-Perquisitions chez l'ex-directeur de campagne de Sarkozy

le
2

(Actualisé avec détails) PARIS, 29 janvier (Reuters) - Le domicile parisien du préfet Guillaume Lambert, ex-directeur de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2012, ainsi que son bureau à la préfecture de Lozère ont été perquisitionnés jeudi dans le cadre de l'enquête sur l'affaire Bygmalion, a-t-on appris de source proche du dossier. Les magistrats enquêtent sur un système présumé de fausses facturations qui aurait permis d'imputer à l'UMP des dépenses de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2012. Des perquisitions ont visé la semaine dernière l'ancien président de l'UMP Jean-François Copé, contraint à la démission le 27 mai dernier, en compagnie de toute la direction du parti d'opposition, après un bureau politique houleux. Le bureau de l'Assemblée nationale a levé mercredi dernier l'immunité parlementaire du député UMP Philippe Briand, ancien trésorier de la campagne de 2012, que les juges souhaitent entendre. Les magistrats ont demandé la levée de l'immunité du député européen UMP Jérôme Lavrilleux, ancien bras droit de Jean-François Copé à la tête de l'UMP et directeur adjoint de la campagne de Nicolas Sarkozy. Trois anciens cadres de l'UMP et quatre anciens cadres de la société Bygmalion ont été mis en examen dans ce dossier. (Chine Labbé, édité par Sophie Louet)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M5144843 le jeudi 29 jan 2015 à 16:16

    On ne nous fera pas croire que Sarkozy n'est pas impliqué!C'est un scandale!Il n'y a que les fusibles autour qui sautent?Le système est connu et bien rodé dans tous les partis politiques!

  • boudet le jeudi 29 jan 2015 à 15:40

    Ils se donnent vraiment du mal pour essayer de faire tomber Sarkozy. En ont ils donc autant peur?