France-Pellerin "comprend" l'émotion sur la réintégration de Saal

le , mis à jour à 13:51
14

PARIS, 21 mai (Reuters) - La ministre de la Culture a déclaré jeudi comprendre "l'émotion" suscitée par la réintégration au ministère de l'ancienne présidente de l'Institut national de l'audiovisuel (Ina) Agnès Saal, poussée à la démission fin avril après des révélations sur ses importants frais de taxis. Fleur Pellerin a toutefois expliqué qu'il s'agissait de l'application du droit de la fonction publique. "Je comprends très bien l'émotion que suscite cette réintégration même si en réalité il s'agit uniquement de l'application du droit de la fonction publique", a-t-elle déclaré sur RTL. "Un fonctionnaire qui démissionne lorsqu'il est à l'extérieur de son corps d'origine, eh bien il a vocation à être réintégré dans son ministère", a-t-elle ajouté. "Il ne faut pas donner l'impression qu'Agnès Saal n'a pas été sanctionnée. Il y a eu une réelle sanction puisqu'elle était présidente de l'INA, elle est aujourd'hui chargée de mission", a poursuivi la ministre de la Culture. Fleur Pellerin précise qu'un conseil de discipline devra encore statuer sur "les suites à donner à l'enquête que nous sommes en train de conduire." Sur RTL, le secrétaire général de l'UMP Laurent Wauquiez s'était auparavant dit "choqué" par cette réintégration de la fonctionnaire. "Je considère que dans une période où on demande des efforts, il faut de l'exemplarité" pour les politiques et les fonctionnaires, avait-il dit. "Il n'est pas exclu que sur des procédures comme ça, on puisse exiger des remboursements." (Chine Labbé, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • CHANOMAR le jeudi 21 mai 2015 à 21:18

    la ministre de la Culture et de la Communication Fleur Pellerin n aurais pas de mal a distribuer des subventions si ses services n étaient pas aussi chères les frais de fonctionnement exploses pour les nanties

  • jean-641 le jeudi 21 mai 2015 à 19:14

    et tout ça, comme si de rien n'était, puisque c'est "normal" de piquer dans la caisse sans vergogne, et d'atterrir dans un placard doré, grassement rémunéré + avantages exorbitants. Et nous ne serons même plus étonnés quand nous apprendrons qu'elle a touché une prime exceptionnelle de 40000 €....pour payer l'addition !! " Normal" nous dira Flanby, notre président "normal", qui nous promettait une république irréprochable..... quel humour pour un capitaine de pédalo !

  • miez1804 le jeudi 21 mai 2015 à 14:34

    Il faudrait dire a Manolo que la il y a de quoi faire des reformes, et vite, plus vite et plus directive que le mariage pour tous ou la reforme du college, ma bon cela fait longtemps que je ne crois plus au pere Noelle!

  • saggy le jeudi 21 mai 2015 à 14:23

    Hollande a recasé son ex...

  • M5138755 le jeudi 21 mai 2015 à 14:23

    On oubliera pas dans 23 mois la fleur est fané

  • M4098497 le jeudi 21 mai 2015 à 14:14

    Il faut positiver. Imaginez si elle avait été accro à la chirurgie esthétique plutôt qu'aux déplacements en taxi ce que cela nous aurait couté. On pourrait demandé un avis au couple Cahuzac

  • pbenard6 le jeudi 21 mai 2015 à 14:03

    ne soyez pas sévère avec saal car elle va nous faire le coup de l'antisémitisme

  • M3121282 le jeudi 21 mai 2015 à 13:58

    le secrétaire général de l'UMP Laurent Wauquiez s'était auparavant dit "choqué" par cette réintégration de la fonctionnaire. il pourrait commencer à faire le ménage à l'UMP qui n'est ni fait, ni à faire

  • TITI0107 le jeudi 21 mai 2015 à 13:58

    des salairés se sonf fait licencié pour avoir emporter un produit périmé de leur lieu de travail..ici la dame vole 50 000€ et on lui retrouve un post plus peinard !!! Arretez de payer vos impots !! travaillez moins !!

  • luky64 le jeudi 21 mai 2015 à 13:57

    On lui demande de démissionner, alors puisque c'est une démission elle réintègre son ministère. Elle aurait été virée, ce qui aurait été fait dans le privé, elle n'aurait pas réintégré de poste au ministère ! C'est ce que Madame le Ministre ns explique ! Eh bien pour moi c'est un privilège ! Cmt ça ce passe ds les PME?