France-Pas d'augmentation d'impôts pour le déficit-Castaner

le
0
    PARIS, 25 juin (Reuters) - Il n'y aura pas de collectif 
budgétaire ni d'augmentation d'impôts pour compenser un éventuel 
dérapage des dépenses qui mettrait en danger l'objectif de 
réduction du déficit, a déclaré dimanche le porte-parole du 
gouvernement Christophe Castaner. 
    "Il n'y aura pas de collectif budgétaire, il n'y aura pas de 
loi de finance rectificative", a-t-il dit lors du Grand Jury sur 
LCI, RTL et Le Figaro, réaffirmant la position du gouvernement. 
    La Cour des Compte doit rendre jeudi un audit demandé par le 
nouveau gouvernement afin d'avoir "une photographie" des comptes 
publics. 
    Christophe Castaner s'attend à "des dérives sur la gestions 
de nos comptes" lors des premiers mois de l'année 2017. 
     "Nous corrigerons le tir par une gestion ministère par 
ministère", a indiqué le porte-parole du gouvernement. 
    Le Premier ministre Edouard Philippe a émis des doutes sur 
la capacité du gouvernement à tenir l'engagement pour cette 
année du précédent gouvernement, qui tablait sur un déficit de 
2,8% du PIB. Il s'est engagé à rester sous les 3% en 2017. 
 
 (Cyril Camu, édité par Yves Clarisse) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux