France-Pas d'accord interprofessionnel sur les intermittents

le
3
    PARIS, 30 mai (Reuters) - Les partenaires sociaux ont refusé 
lundi de valider l'accord conclu le 28 avril par les syndicats 
et les employeurs du monde du spectacle sur le régime spécifique 
d'assurance chômage des intermittents et s'en remettent à 
l'Etat. 
    La CGT exige pour sa part que cet accord soit appliqué le 
1er juillet et menace de perturber les festivals de l'été si ce 
n'est pas le cas.  
    Le Premier ministre, Manuel Valls, a assuré sans attendre 
que le gouvernement ferait en sorte que ce soit le cas. 
    Les organisations syndicales et patronales réunies au siège 
du Medef pour une septième session de négociation sur 
l'assurance chômage, devaient donner leur aval à l'intégration 
de l'accord du 28 avril à la future convention Unedic. 
    Mais les trois organisations patronales et les syndicats 
CFDT, CFTC et CFE-CGC ont jugé qu'il ne respectait pas la lettre 
de cadrage qu'ils avaient adressée à la branche spectacle, 
notamment en termes d'économies pour l'assurance chômage. 
    "Si l'accord n'est pas mis en oeuvre au 1er juillet, on va 
avoir de grandes raisons d'appeler à la grève et on n'attendra 
pas le 1er juillet", a déclaré le secrétaire général de la CGT 
spectacle, Denis Gravouil, à l'issue de la réunion. 
    Dans un communiqué, le Premier ministre, Manuel Valls, a 
assuré que le gouvernement s'engageait aux côtés des partenaires 
sociaux "pour la mise en oeuvre rapide" de l'accord du 28 avril. 
    "Il est prêt à prendre en charge au titre du fonds de 
professionnalisation et de solidarité, qui sera abondé à cet 
effet, certaines des mesures de l'accord", écrit-il. "Il s'agit 
ainsi de permettre à l'accord d'atteindre les objectifs fixés au 
secteur par la lettre de cadrage du 24 mars 2016." 
    "Dans ces conditions, le gouvernement engagera dans les 
prochains jours la préparation de la mise en oeuvre de l'accord 
à compter du mois de juillet 2016, avec l'Unedic, Pôle emploi et 
les professionnels du spectacle", ajoute-t-il.  
 
 (Emmanuel Jarry, édité par Yves Clarisse) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • miez1804 il y a 9 mois

    Ils n'ont qu'à faire greve continue toute l'année, ça n'empechera personne de vivre, mais on fera des sacré economies!!!!

  • M5723741 il y a 9 mois

    Que l'argent soit prélevé sur le budget du ministère de la culture .

  • M5723741 il y a 9 mois

    Ils s'en foutent c'est encore le contribuable qui paie Un régime spécial qui devient de plus en plus spécial. Ou est l'égalité entre les régimes!!